Permaculture Familiale

Des brocolis « bonus » pour toute la saison (et une bonne recette !)

Des repousses de brocolis, des oeufs… Qu’allons-nous cuisiner de bon Maïté ce matin? ^^

Il se passe pas mal de choses au jardin là 😉 : déjà, nous croulons enfin sous les tomates (depuis mi-août) et cela fait bien plaisir après tous les soucis que le mildiou nous a causé cette année. Je peux le dire sincèrement : sans ma potion de soin aux huiles essentielles et bicarbonate (bicarbonate qui me semble tout aussi efficace que le cuivre quand on l’associe avec des huiles essentielles et un bon « mouillant » à base d’argile/savon noir/huile de colza, mais cela restera à confirmer une autre année pluvieuse si besoin) je n’aurais plus une tomate au jardin à l’heure qu’il est… comme la plupart de mes pauvres voisins, qui ont pourtant sulfaté plusieurs fois à la bouillie bordelaise.

Nous croulons aussi sous les courgettes qui ont été soignées avec vigilance (lait ou petit lait, bacillus subtilis et bicarbonate de potassium en alternance) contre l’oïdium (ah, on s’en souviendra de l’été 2021 ;)). Le terme « crouler » est peut-être même un tantinet en dessous de la réalité, je vous en parle sur mon blog de cuisine avec une recette à la clé 🙂

Une autre culture qui nous comble chaque année c’est celle du brocoli. Mais cet été, contrairement aux tomates ils ont particulièrement bien apprécié ce temps de climat celtique et les 6 pieds plantés en juin ont tous donné fin août une grosse pomme lourde, serrée et volumineuse… le temps d’une semaine, nous avons donc fait notre petite cure de tendres brocolis du jardin car si on ne les cueille pas à temps, ils montent vite en fleurs ces coquins ;). Mais saviez-vous que lorsqu’on récolte la grosse pomme centrale, il faut bien se garder d’arracher le pied du brocoli ? Car peu de temps après, des petites repousses vont naître à l’aisselle des feuilles, et cela plusieurs fois dans l’automne (et même dans l’hiver s’il fait doux doux). On peut ainsi doubler, voire tripler la production d’un pied sans rien faire d’autre que de laisser la nature nous offrir en « bonus » ces nombreuses fleurettes toutes aussi savoureuses que la pomme principale… Et au printemps, si les pieds de brocolis sont encore en terre ils fleuriront, et ce spectacle de mars dépassera en beauté toutes les « fleurs à massifs » les plus spectaculaires. Ce sera en outre le régal des buttineurs, car les fleurs mellifères sont encore rares à la sortie de l’hiver… Bref, n’arrachons pas nos brocolis, ou du moins pas tout de suite. Ce serait un beau gâchis !

Côté culture, j’aurais peut-être l’occasion d’en reparler, mais c’est un brave légume que je réussis toujours très bien : il lui faut un sol fertile (compost bienvenu), frais, pas trop acide (amender avec un peu de calcium si besoin), un bon paillage épais et un arrosage régulier mais pas forcément très abondant. Les brocolis supportent la mi-ombre, et s’entendent très bien chez moi avec les poivrons, les persils tubéreux et les céleris (raves ou branches). Je plante donc généralement en alternant ces légumes sur le même rang.

Lors de mon dernier article, je vous postais la photo d’une grosse pomme de brocoli… Je l’ai entre temps récoltée, et 6 fleurettes comme celle-ci ont déjà repoussé sur ce même pied !

En fin d’été, je surveille une éventuelle attaque de piéride du chou (ce joli papillon blanc qui pond sous les feuilles de choux des oeufs jaunes donnant naissance à toute une smala de chenilles morfales !) et en cas d’attaque, soit je me contente d’enlever les feuilles touchées (direction le poulailler…) soit je pulvérise au bacillus thuringiensis, une bactérie qui coupe l’appétit des chenilles et entraîne leur dépérissement. Je suis vraiment désolée d’assommer les jardiniers chevronnés avec tous ces détails qui leur sembleront évidents : j’essaye de penser aux plus novices, car je sais qu’il y en a beaucoup parmi mes lecteurs et cela me réjouit de voir que de plus en plus de personnes ressentent à nouveau ce besoin ancestral de plonger leurs mains dans la terre 🙂

Du côté des autres nouvelles, j’ai réalisé pour vous fin août une vidéo avec mon appareil photo muni d’un bon objectif. C’est ma toute première (avant, j’avais certes déjà filmé mon jardin avec un téléphone portable, mais forcément la qualité d’image n’était pas la même) et je lui trouve bien des défauts à cette vidéo mais bon, j’espère persévérer… Si tout se passe comme je le souhaiterais, je posterai une petite vidéo de ce type pour chaque saison : On n’y apprend pas grand-chose, mais c’est juste pour le plaisir de partager avec vous un peu de beauté et de poésie. Notre monde en manque un chouïa n’est-ce pas ? ;).

Cette vidéo a été postée sur Youtube et Instagram. Merci à Jérémy Tacussel qui m’a gracieusement aidé pour le montage, c’est très gentil à lui car là pour le coup je ne saurais vraiment pas me débrouiller seule…

D’autres vidéos beaucoup plus didactiques seront bientôt diffusées et vous permettront de découvrir quelques petits secrets de mon jardin : Une émission tournée en juin pour « Silence ça pousse » (je ne connais pas encore sa date de diffusion, mais ce sera peut-être cet automne), une rencontre organisée par Olivier Puech (ce super-jardinier que je ne présente plus, vous le connaissez tous ;)), et enfin, un reportage pour France 3 Rhône-Alpes qui sera diffusé ce vendredi 17 septembre juste avant le JT de midi (vers 11h 50), puis rediffusé vers 18h53 pour le soir.

Pour ceux d’entre vous qui ne peuvent accéder à France 3 Rhône-Alpes, j’espère que l’on pourra trouver cette émission sur Youtube mais cela doit encore m’être confirmé.

Sur ce, je vous laisse vous régaler avec cette belle saison d’automne qui arrive au jardin…

Soufflé vapeur au brocoli

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

Préparation : 10min

Cuisson : 40min

In progress…

Faire bouillir les brocolis dans de l’eau salée pendant 12 min chrono (sinon ils sentiront trop fort), puis les égoutter. Mixer avec le fromage, l’huile, la crème, le poivre et un peu de muscade râpée, éventuellement un peu de persil.

Porter à ébullition environ 2l d’eau dans l’élément du bas d’un cuiseur-vapeur.

Mélanger dans un bol à part la farine et la poudre à lever.

Séparer les blancs des jaunes d’oeuf, fouetter les blancs en neige et incorporer les jaunes dans la crème de brocoli.

Tout mélanger à la maryse (crème de brocoli + farine et levure + blancs en neige) en soulevant la préparation dans un mouvement tournant afin de ne pas trop faire retomber les blancs. Goûter pour éventuellement rectifier l’assaisonnement en sel.

Verser la préparation dans un moule rond d’environ 18cm de diamètre et 9 à 10cm de haut. Mettre le moule dans le panier du cuit vapeur, poser le couvercle et cuire 45min environ.

Tout chaud sorti du moule…
Une part… C’est très très vert n’est-ce pas? On ne peut pas vraiment dire que les brocolis ont fait beaucoup d’efforts pour se planquer là 😉 Mais la texture, le goût, tout est délicieux. A la limite, vous n’avez qu’à bander les yeux de vos éventuels « réfractaires » aux légumes avant de leur faire goûter, histoire qu’ils ne buttent pas d’emblée sur la couleur ^^
Ma Lulu ramassant les brocolis au milieu de mon « fouilli » de potager (elle en raffole ! mais si mais si, les enfants dingues de brocolis ça existe…)

43 réponses à “Des brocolis « bonus » pour toute la saison (et une bonne recette !)”

  1. Merci pour cette jolie recette… je n’en ai pas planté cette année… mais du coup j’ai envie de brocolis!! merci Marie

    • Marie Chioca dit :

      Heureusement qu’on en trouve tout de même assez facilement sur les marchés 😉
      Merci en tout cas Elodie pour ce gentil message !

  2. amélie dit :

    Bonjour et merci pour toutes ces recettes si tentantes et délicieuses. Ne pourrait-on cuire les brocolis à la vapeur avant de les mixer, afin de limiter la perte des vitamines dans l’eau de cuisson ?
    Les nôtres n’étaient plus beaux, alors le jardinier les a coupé et pulvérisés de rhubarbe. Pourvu que le traitement soit efficace et qu’ils repoussent bien vite pour essayer cette recette.
    Encore tous mes remerciements

    • Marie Chioca dit :

      Oui oui, je pense qu’on peut les cuire à la vapeur, pas de souci.
      Moi je cuis toujours les choux à l’eau parce que je les digère mieux ainsi, mais c’est personnel 🙂

  3. Catherine GODINOU dit :

    Merci Marie , je viens de visionner ta vidéo et je suis encore sous le charme…C’est vraiment une belle flânerie parmi ton magnifique jardin tout à ton image.

  4. Rémond dit :

    Merci beaucoup pour votre article. Moi, je n’ai jamais réussi une grosse pomme de brocoli, la plante monte très vite en fleur. Avez-vous un conseil ?

    • Marie Chioca dit :

      Hélas non, pas plus que ce que j’ai écrit dans cet article… Mais peut-être avons-nous un climat ou un sol très différent vous et moi?
      En tout cas, les choux aiment bien l’eau, il faut les arroser assez régulièrement mais peut-être le faites-vous déjà?

  5. Jacqueline dit :

    Coucou Marie merci pour ton article j’adore le brocoli la recette doit être super bonne hâte de voir la vidéo merci pour les photos hâte de voir silence ça pousse j’adore cette émission gros bisous Jacqueline

  6. Ludivine dit :

    Bonjour Marie,
    Quelle chance cette belle récolte de brocolis ! Ici, pourtant en climat celtique officiel (Finistère), mes brocolis (vert calabrais) se sont bien débrouillés jusqu’à d’un coup d’un seul monter haut(1.20m à vue de nez) pour produire de beaux bouquets… de fleurs. Sans même me laisser l’espoir d’apercevoir un semblant de fleurette bien serrée. Ils ont je pense souffert d’un climat innommable, avril sec, mai froid et pluvieux, juin entre-deux, juillet-août c’est tabou comme partout, et canicule début septembre (attention, canicule bretonne : on a passé les 25°c).J’ai l’impression que mes chers brocolis se sont dit : « Bon les gars, ça sent le roussi, on va vite faire des graines là si on veut assurer la descendance.  » Mais peut-être as-tu une autre explication ? En tout cas, je retente l’année prochaine !

    • Marie Chioca dit :

      C’est exactement ça ^^
      Ils ont dû souffrir de quelque chose… Peut-être de la sécheresse après toute cette pluie?

  7. Martine dit :

    Je n’ai plus de jardin mais j’adore tes articles et, cerise sur le gâteau, je suis inspirée par la recette du soufflé au brocoli ! Dès que j’ai du brocoli dans mon panier je tente ! Merci pour toutes ces publications toujours réalisées avec une petite dose d’humour

  8. monique59 dit :

    Oh, la la, voilà une recette que nous allons tester car chez nous aussi, le brocolis est un légume roi !
    Quel plaisir pour les yeux, Marie, que ces photos aux camaïeux de verts et mauves – merci !

    • Marie Chioca dit :

      C’est moi qui vous remercie pour ce si gentil message Monique, je suis très touchée (par contre, j’ai vraiment honte pour mon temps de réponse…).
      Marie

  9. Noëlle dit :

    Merci Marie pour cette belle recette! J’ai plante des brocolis mais les limaces ont presque tout dévoré 😭
    Comme bien d’autres choses d’ailleurs (mes salades, mes choux kale…)!

    • Marie Chioca dit :

      Quel poisse cette année ! Ici aussi, c’est compliqué avec les limaces, là elles ont presque eu la peau de toute ma planche d’épinards d’hiver.
      Patience…

      Bonne semaine à vous Noëlle,
      Marie

  10. patdub dit :

    A la maison, on mange du brocolis quasiment toutes les semaines, mais pas toujours de mon potager… C’est souvent le légume qui accompagne le poisson, et notamment la truite élevée localement. je l’aime aussi beaucoup en salade avec d’autres légumes (choux crus , carottes rapées etc..)
    Tu as raison, il existe des enfants qui aiment le brocoli. J’en ai chez moi 😉
    En tout cas, ton soufflé me fait penser à ton cake « Schreck ».
    Bonne semaine , Marie.

    • Marie Chioca dit :

      C’est vrai, un peu, mais je n’y ai même pas pensé 😉
      Chez moi, je cuisine si souvent des trucs verts ^^
      Des bises Pat, et belle semaine à toi,
      Marie

  11. Florence dit :

    Bonjour Marie, encore une recette à tester. Parfaite pour les soirs de « qu’est-ce qu’on mange »
    Nous avons eu la chance d’avoir des enfants qui adorent les légumes et qui mangent de tout. Pour mon plus grand plaisir car j’aime tellement cuisiner…
    Merci pour ce partage. Je note les rendez-vous TV et YT ! Avec de tels RDV médiatiques je vois pointer une rapide réédition de ton magnifique livre. (Souhait 🤞🏻)
    Bises Florence

    • Marie Chioca dit :

      C’est déjà fait, hé hé, il a été réédité dès cet été ^^
      Merci beaucoup en tout cas Florence pour ce gentil message 🙂

      Marie

  12. Jo dit :

    Merciiiiiii pour tant de partages et les photos merveilleuses.
    A très vie, chère Marie.
    Jo

  13. emmanuelle dit :

    Merci Marie pour cette recette que j’accompagnerai sans doute d’un petit coulis de tomates ! Moi aussi j’ai un Lulu à la maison qui adore aussi les brocolis, surtout en salade avec une vinaigrette de soja et des graines variées dessus !

    • Marie Chioca dit :

      C’est si bien, ces bouts de choux qui aiment les légumes 😉
      Plein de bises Emmanuelle, et belle semaine à toi (et à Lulu :)).

      Marie

  14. emmanuelle dit :

    Merci Marie pour cette recette, que j’accompagnerai sans doute d’un petit coulis de tomates ! Moi aussi j’ai un Lulu à la maison qui adore aussi les brocolis, surtout en salade avec une vinaigrette de soja et des graines variées dessus !

  15. ninidio dit :

    Belle recette que voila. Pour moi le brocoli c’est tellement tristounet dans l’assiette Est on obligé de le cuire à la vapeur ? Merci et belle soirée. Nicole

  16. Stephanie dit :

    Merci pour cette jolie recette Marie. Et maintenant, je me demande par quoi remplacer le fromage car Fille Aînée est intolérante ++ au lactose et les fauxmages😣😣…

    • Marie Chioca dit :

      A mon avis, ça se tente sans. Ce sera un tout petit peu moins goûteux mais bon quand même.
      Bon courage à ta grande fille 🙂
      Marie

  17. grimal géraldine dit :

    Bonjour, j’ai copié le lien après avoir regardé l’émission en replay, le voici: https://www.france.tv/france-3/auvergne-rhone-alpes/18h30-la-suite-alpes/2797183-emission-du-vendredi-17-septembre-2021.html

    En tout cas, j’étais super contente de vous voir à la télé 🙂

    Bon weekend, Géraldine

  18. Michèle dit :

    Voici le lien du reportage sur France 3,

    Merci!

    Et rien à voir avec le jardin mais merci pour la recette des aubergines à la viande, elle fait manger des aubergines à mes récalcitrants.

    Côté jardin, les pieds de tomates ne sont as devenus noirs mais les tomates restent desespérement vertes et les feuilles jaunissent et tombent depuis le mois d’août.

    Mais le pire, ce sont les corètes du Japon d’habitude robuste et envahissant. Nous en avons 5 bosquets séparés de 2m entre chacun et petit à petit depuis mai, les feuilles jaunissent et les tiges meurent. Je n’ai aucune idée de ce qu’est cette maladie mais les bosquets y sont passés les uns après les autres.

    Merci pour vos belles photos!

    • Marie Chioca dit :

      Hélas, j’ai aussi perdu plusieurs corètes de ma haie il y a quelques années, et je ne sais pas pourquoi…
      Merci pour votre message Michèle, et belle semaine à vous !
      Marie

  19. combrichon philippe dit :

    bonjour
    on vous suit depuis de nombreuses années
    on a tous vos livres
    mais j’ai une demande particulière à vous faire , pouvez vous faire de la pub sur votre réseau pour SARAH COMBRICHON qui se lance dans une pépinière d’arbres à CHARPEY dans le 26
    au pied du vercors
    sa cagnotte est sur BLUEBEES.FR
    de l’eau pour les arbres d’aura seminalis
    il reste 17 jours, elle est sur Facebook aussi
    par avance merci si c’est possible bien sur
    on vous embrasse et merci pour ce que vous faites au quotidien

    • Marie Chioca dit :

      Je vais voir ce que je peux faire Philippe 🙂
      N’hésitez pas à me relancer dans quelques jours si vous voyez que j’ai oublié, mais normalement c’est bien noté.

      Bonne soirée !
      Marie

  20. Moreau dit :

    Superbe votre jardin, cela fait en envie quand on vit en ville.merci de me faire rêver.
    Marie

  21. Susie dit :

    Comme j’ai encore des rejets de brocolis au potager en ce fin novembre… je vais tester ce soufflé… et oui, les enfants qui aiment les brocolis ça existe, ici aussi, même dévorés crus parfois!!

  22. Claire dit :

    Bonjour Marie,
    Je lis avec beaucoup de bonheur vos blogs ainsi que vos livres (celui sur votre jardin est une vraie référence pour moi, et je le feuillette plusieurs fois en fonction des saisons). J’avais lu il y a plusieurs semaines cet article sur les brocolis (quelles belles photos !!) et m’étais réjoui d’en avoir semé de manière échelonnée pour pouvoir bénéficier d’une récolte tout autant échelonnée) et planté (en mai comme vous !) 2 variétés à jets. Les choux ont bien profité tout l’été (au moins quelque chose aura profité de la pluie et des températures fraîches), sont assez grands et très beaux, mais à l’heure où je vous écris, fin novembre et sous une fine couche de neige, toujours pas un seul bouquet en vue ! Je reviens donc lire votre article et me demande pourquoi je n’ai pas encore de bouquets. Alors, je voulais juste savoir si cela vous était déjà arrivé ? Mon climat doit être un peu plus rude que le votre (1000m dans le Cantal mais ici les choux poussent en général très bien).

    • Marie Chioca dit :

      Pauvre Claire, et non hélas, je ne saurais vraiment pas vous dire ce qu’il se passe…
      Dans mon jardin, je plante des brocolis en début d’été (mai/juin), ils produisent une grosse tête en septembre, puis plein de petites fleurettes tant que les gelées ne sont pas trop fortes….
      1000m dans le Cantal, ça me fait rêver 🙂 Vous habitez près du Puy Mary ? 🙂
      Belle journée à vous Claire,
      Marie

Répondre à Moreau Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *