Permaculture Familiale

Farçous de fanes de navets au fromage de chèvre

Comme de la neige est annoncée à la météo, je suis allée ce matin ramasser plein de légumes pour les prochains jours… Je me suis dit que pour le cas où il tomberait 40cm (ici, faut s’attendre à tout), ça m’éviterait de devoir faire ensuite des fouilles archéologiques au pic à glace quand j’aurais envie d’une petite salade de mâche ou d’un bouquet de persil 😉

Bon, juste pour l’anecdote, nous sommes le 17 mars, jour de la St Patrick, et je ne risque pas de l’oublier vu que nous avons eu ce matin un temps très, heum… irlandais. Du coup, quand j’ai voulu photographier ma brouette de légumes sous les assauts de la tempête  (vent, pluie, 4°C…), j’avais les mains tellement congelées que je n’arrivais plus à bien appuyer sur les boutons de mon appareil. Et quand j’ai déplacé la brouette en claquant des dents, avec mes doigts tout engourdis et l’appareil photo qui pendait autour du cou (le rêve) la grosse roue vintage m’a roulé sur les orteils, les oeufs sont tombés et les deux plus beaux (des bleus, évidemment) se sont cassés sur la bordure de bois qui entoure mon potager. J’ai eu quelques instants de fatigue nerveuse {ici, petite musique pathétique au violon s’il vous plaît, car je voudrais que l’on s’apitoie un peu sur mon sort au lieu de rire ! }.

En rentrant à la maison, je savais déjà exactement ce que j’allais vous cuisiner : des fanes de navets. Ça n’a pas l’air très glamour annoncé comme ça, mais je vous assure que ça vaut le déplacement car les fanes de navet ont une incroyable saveur… de wasabi ! Alors je vous le demande, pourquoi s’esclaffer un tantinet snobinardement devant un ingrédient (certes fort goûteux) venant de l’autre bout du monde alors qu’on peut se renverser les papilles avec des fanes de navets poussant juste sous nos pieds, hein, franchement ? ;). J’étais donc super fière de mon idée.

Mais décidément, ce matin rien ne devait se passer normalement.

La lame de mon robot s’est coincée, mais alors coincée de chez coincée. Et puis bien sûre elle a décidé, pour sa petite crise d’adolescence, que ce serait LE jour où j’aurais bourré à bloc le bol du robot avec plein d’énormes fanes, de l’ail, de l’oignon, de l’œuf cru, de la farine, bref, des trucs pas très faciles à transvaser.

Quand la moutarde, enfin, le wasabi, enfin, les fanes de navets, ont commencé à me monter au nez, je me suis dit « Il y a deux trucs que je ne vais pas faire : 1/ M’énerver. 2/ Téléphoner à ma fille Roseline (qui est la « dompteuse » officielle de ce robot) alors qu’elle est au boulot ».

20min plus tard (et accessoirement, après m’être repeint le portrait – et la moitié des placards- avec des fanes de navets à moitié hachées, de l’œuf, de la farine, de l’ail, etc. en secouant le robot dans tous les sens sans avoir pu faire bouger cette saleté de lame d’un iota) j’étais en train de téléphoner à Roseline en affublant mon robot de noms tous plus disgracieux les uns que les autres. Je crois que j’ai aussi hurl… un peu protesté contre le fabricant, et dis certaines choses non courtoises sur l’ingénieur qui avait conçu ce système à la noix (version censurée). Bref. Fail total…

Tout s’est quand même bien terminé : je ne me suis pas ouvert les veines avec la lame (ce qui est un exploit) car on l’a sortie au pied de biche en s’y mettant à trois (et je vous promets que c’est vrai). J’ai pu faire ma recette, la photographier rapido-presto sur le coup des 13H, et je vais vous dire : j’ai bien fait de m’acharner car pour finir on s’est régalés ;). Je pense que l’on peut tout à fait décliner ces farçous avec d’autres légumes verts, mais persil et fanes de navets, chez moi c’est de l’inédit… et je valide avec enthousiasme !

Pour la petite histoire, j’avais un peu raté ma culture de navets cette année (j’explique dans mon livre pourquoi ;)) mais en fait c’est vraiment un mal pour un bien car j’ai maintenant toute une rangée de fanes magnifiques et je sais très exactement ce que je vais en faire.

Noooon, pas repeindre mes placards de cuisine (mauvaises langues !).

Mais plein de farçous combinant les couleurs de l’Irlande aux saveurs du Japon 😉

Avouez que ça a l’air horriblement bon ;). Et non, je n’ai pas saturé les couleurs : Les farçous aux fanes de navets sont vraiment d’un vert de dingue ! Cette recette est « inédite » (je vous l’ai pondue ce matin ;)) mais vous retrouverez dans mon dernier livre d’autres idées pour cuisiner de façon délicieuse les quelques légumes du tout début du printemps :  « Tourtatou » (une tourte familiale très simple, ultra croustillante, déclinable à volonté et réalisée avec des verdures de mars-avril), blinis aux orties, galettes complètes aux blettes (des crêpes de sarrasin avec une garniture exquise au bœuf, aux oignons et aux feuilles de blettes), gratin de pâtes crémeux aux fanes de radis, omelette au brebis, pignons et épinards frais… Et tout cela, juste pour attendre les premiers légumes du printemps. On a tellement hâte 🙂

Ingrédients pour 3 personnes (et environ 3 ou 4 portes de placard ;))

Préparation : 5 min (sans l’épisode du pied de biche)

Cuisson : quelques minutes

Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un robot, mixer par brèves impulsions (on ne doit pas faire de « bouillie », mais garder des petits moreaux d’ail, de fanes et de fromage, c’est meilleur ;)).

Faire chauffer une grande poêle anti-adhérente (pour cette recette, j’ai pris ma poêle en céramique) avec un peu d’huile d’olive, puis déposer de grosses cuillerées de pâte dans l’huile chaude.

Laisser cuire quelques instants la première face, puis retourner les façous pour cuire la deuxième face. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte (avec une grande poêle, tout rentre en trois fournées).

Savourer tout chaud 😉

Des légumes pour les deux prochains jours (au moins). Récoltés et photographiés sous la tempête, mais bon… on va dire que pour un 17 mars, jour de la St Patrick, ça donne une petite atmosphère irlandaise. Dans cette brouette il y a des fanes de navets (pour les farçous donc), mais aussi de la mâche, des poireaux, du chou kale, de l’aillet, du persil, du chou flower sprout… Ce soir par exemple, je suis en train de cuisiner une petite minestrone de légumes verts, ça embaume toute la maison 😉

56 réponses à “Farçous de fanes de navets au fromage de chèvre”

  1. Cécile PIERRE dit :

    Merci pour tout ce vert de la st Patrick 😄
    J’ai acheté votre nouveau livre mais pas encore tout lu…en tout cas demain matin au marché je vais essayer de trouver des fanes de navets😜.

  2. Catherine B-V dit :

    Ils ont l’air terrible ! Et cette couleur !
    Quand je vois tout le mal que tu te donnes 🤣 oups ☺️
    ce soir je l’ai je l’ai ce fameux livre!!
    Les fanes de navets sans navets moi ce sont les radis que je réussis ainsi 😀
    C’est parti pour 300 pages je vais me régaler 😬

  3. Nanou dit :

    Bonsoir Marie
    C est une bonne idée ces farcous
    Je suis vite descendu au jardin je n ai pas de navets mais des petites blettes qui ont fait l affaire !!!
    Dans un de vos livres il y a une recette similaire

    Un grand grand merci pour toutes ces recettes et ces merveilleux livres surtout le dernier sur la permaculture
    Mille mercis
    Bonne soirée
    Nanou

  4. Béné dit :

    Mais elles sont bien réussies tes photos malgrè la lumière faible!! Article qui m’a bien fait rire, et encore merci pour cette nouvelle recette qui a l’air fameuse.
    J’ai acheté ton livre hier, je le dévore le soir dans mon lit. Bravo pour les textes fluides plein d’humour et de vérité, merci pour les superbes photos et surtout quelle chance de nous partager tous ces conseils… je prends des notes dans un carnet au fur et à mesure.
    un grand merci Marie!

  5. ninidio dit :

    Tu n’aurais rien dit pour la lumière pourrie franchement on n’aurait rien remarqué 🙄😂😂😂. Je n’ai pas de fanes de navets dans mon jardin mais de l’oseille. Je vais tenter avec. Ça devrait être bon aussi Il me semble que tu as des recettes de farcous dans deux livres. Je vais aller voir car effeçtivement c’est la saison du « vert » dans les jardins. Cette semaine j’ai fait les croques légumes. On s’est régalés. Merci et bises

    • Marie Chioca dit :

      J’ai trouvé ton message un peu tard, du coup j’espère que ce n’était pas trop acide avec l’oseille? j’ai un doute 😉

  6. Nathalie adde dit :

    Marie l’Aventurière ! Ah les farcous ! On les aime, on les aime à la maison ! Je vais regarder samedi sur le marché et voir si je peux trouver des fanes de navets !
    Belle soirée !

  7. Juliette dit :

    Bonsoir Marie, je pense que vous avez oublié l’œuf dans les ingrédients… 😉

  8. Lydia dit :

    Bonsoir Marie , décidément, le pied , l orteil, … faut que ça s arrête ! Enfin , ce sont les risques du métier ( de jardinier…) j espère toutefois pas trop de bobo.
    Votre livre est une vraie bible , j en savoure les pages lues goulûment . Je savais que vous étiez du sud mais je ne savais pas que c était de Nice , tout comme moi… et , notre démarche a été la même 😉
    Merci encore pour vos articles, vos livres , vos magnifiques photos. Très bonne soirée à vous

  9. JACQUELINE dit :

    Bonsoir Marie
    merci pour ta recette tu vois les navets c’est un légume que je ne cuisine pas ou je ne me rappelle pas la dernière fois que j’en ai cuisiné mais ça a l’air bon et c’est simple et rapide. Je vois que tu as retrouvé la forme (contente pour toi) et ton humour (ça fait du bien) et le petit lien avec l’Irlande que j’affectionne particulièrement et en plus c’est la St Patrick, merci pour tout cela
    Je t’embrasse fort fort fort

  10. Bernadette dit :

    J’espère qu’après toutes ces péripéties vous avez envisagé l’achat d’un nouveau robot digne de ce nom!

  11. Waouhhhhh ça donne envie! Livre commandé et pas reçu encore j ai tellement hâte j en rêve la nuit.. suis dingue je sais je sais.
    Merci de m avoir fait rire j en avais besoin.
    Bises Marie

  12. Louicie dit :

    Merci Marie pour cette chouette recette et merci aussi pour tes aventures 😅😅😅 et d’ailleurs aussi pour ton livre qui est splendide ♥️💕

  13. totoche dit :

    Je compatis Marie de tout coeur tout en riant sous cape pour que tu ne m’entendes pas. 😉
    Pas de navets ici, très peu de radis, donc j’attendrai la métropole. Des feuilles de bananier ? J’ai ! On se régale de nos bananes ! Je ne me souviens pas que sur les marchés de Lyon, les producteurs laissent les fanes de navets. Chéplus !
    Des bises ensoleillés et chlorophylles de guyane.

  14. MAYALEN dit :

    bonsoir Marie, un petit mot de compassion pour les orteils et le robot…pauvre Marie! quand je fais des farçous avec des blettes épinards, je les « fais tomber » d’un coup de poële avec un peu dhuile, et c’est plus facile après de faire la mixture au robot plongeur… et ici aussi tout le monde se régale. dans mon coin des Pyrénées aussi ça caille!

  15. Steguirou dit :

    Merci pour ce partage qui a l’air délicieux. Et la petite touche d’humour qui l’accompagne. (et désolée pour le pied et les placards de la cuisine). Hâte de tester cette recette avec du futures fanes, même si pas forcément de navets par ici.

  16. Emma dit :

    Merci Marie pour ce partage toujours aussi drôlement savoureux ! Par curiosite quelle poêle céramique avez vous ? Je suis en train de tout révolutionner à la maison et pour les ustensiles je restais sur inox fonte et verre… Merci

    • Marie Chioca dit :

      C’est une poêle céramique super nulle, achetée au supermaché… Argh.
      Du coup je ne l’utilise que pour les trucs qui collent vraiment… le reste du temps j’ai une poêle en tôle de fer.

  17. Rachel D. dit :

    Bonjour, je vais vite essayer cette recette même si ma fille n’est pas fan de fanes 😉
    J’ai reçu votre nouveau livre hier et merci pour tous vos conseils. Moi-même plutôt autodidacte au jardin comme en cuisine.e ou bricolage, je le dévore depuis hier soir mais il fallait bien aller se coucher.
    Hâte de lire vos nouveaux articles.
    Prenez soin de vous et de vos proches 😊

  18. cendrillon dit :

    coucou Marie,

    Tu m’as bien fait rire avec tes péripéties. J’espère que tout va mieux et que cette journée a mieux commencée 🙂
    Merci pour cette bonne recette. Ici pas de fanes de navets, mais des blettes. En plus avec le redoux, elles ont repris du volume. Donc je vais pouvoir tester très vite.
    Et je te rassure, ici aussi, le froid est revenu. Je passe un peu moins de temps au jardin du coup je lis assidûment ton livre 🙂 et je prends des notes. IL est génial et en plus avec de très jolies anecdotes et illustrations. C’est tellement agréable. merci

    Passe une bonne journée et une bonne fin de semaines
    bises

    • Marie Chioca dit :

      Ça me fait bien plaisir, parce que je te l’ai déjà dit, mais j’ai vraiment pensé tout spécialement à toi pour ce livre 🙂

  19. Baroux dit :

    Superbe ces farcous… quelle belle couleur, miam!!! Que penses-tu Marie de mettre aussi un peu d’ail des ours, je vais aller en cueillir incessamment sous peu, l’année dernière j’en ai été privée à cause du confinement, là je vais me dépêcher d’y aller!!!
    Merci mille fois pour ton merveilleux livre que j’ai déjà reçu de Terre Vivante, super rapide! Quels beaux textes et les photos qui vont bien…
    Quelle artiste notre super Marie;))

  20. Jackie Thouny dit :

    Trop bon, j’en ai déjà fait aux épinards mais là c’est une excellente idée. Merci Marie

  21. Christine Oblin dit :

    Bonjour, toutes vos recettes ont l’air trop bonne. j’ai commandé votre livre que je vais chercher ce soir. Trop hâte.
    j’adore vous lire, c’est une bouffée d’air. On oublie nos propres soucis

  22. Jacqueline dit :

    Bonsoir Marie
    Trop contente de lire ton article sur les fanes de navets, c’est un légume que je cuisine peu et je me rappelle pas si un jour j’en ai cuisiné, mais tu me donnes envie d’essayer. Je vois que tu as retrouvé ton humour, et je pense que ta santé est meilleure et tant mieux, merci pour tous tes bons conseils de permaculture qui amènent des conseils de cuisine, de manger sain et bon et simple.
    Je t’embrasse fort
    Jacqueline

  23. Nine dit :

    Le facteur vient de passer et devinez ce qu’il avait pour moi : votre dernier livre. Je suis tellement heureuse et ai hâte de le feuilleter et d’appliquer tous les bons conseils. Quel travail ça a du être. BRAVO !
    Bon week-end ! J’espère que la météo sera un peu plus clémente et qu’on pourra aller gratter un peu au jardin.

  24. Marie Odile dit :

    Merci pour cette recette.
    Je vais tenter avec des feuilles de raifort qui commencent à pointer leur nez (faux wasabi)
    Et j’attends également le facteur avec vos dernier et avant dernier livre.
    Bon week end

    • Marie Chioca dit :

      Je ne savais pas que l’on pouvait manger les feuilles de raifort… attention, ça risque de « décoiffer » 😉

  25. Nathalie PIAT dit :

    Bonjour Marie,
    Je suis en train de potasser votre livre pour préparer notre futur potager dans notre nouvelle maison… Encore quelques mois à attendre avant la livraison. Merci pour tous vos conseils, trucs et astuces !
    J’avais déjà suivi une de vos recettes de farçous en l’aménageant pour nos intestins susceptibles qui ne veulent pas entendre parler de poudre à lever (l’acide tartrique…). Je monte les blancs en neige et je fais cuire tout ça sur la plaque à blinis de la crêpière. C’est top ! Merci aussi pour les recettes.

    • Marie Chioca dit :

      Merci pour l’astuce Nathalie 🙂
      Est-ce qu’il y a de l’acide tartrique dans toutes les marques de levure?

  26. Trinity dit :

    Je suis bien tentée par cette recette que je connais déjà par certains de vos livres…. mais je crois que je vais les tester aux orties aujourd’hui.

  27. Toujours autant de plaisirs à découvrir vos recettes. J’ai acheté 3 de vos livres il y a quelques années et je ne m’en lasse pas. Merci !

  28. NADEGE MARGELIDON dit :

    Bonjour j ai reçu votre livre
    Magnifique
    Je vais tenter les pommes de terre sur gazon
    Dans un 1er temps
    Merci

  29. Bequia dit :

    Bonjour Marie j’ai retrouvé des navets sans fanes dans ma commandes 😂 j’ai donc fait avec des épinards et du persil et mis de la farine épeautre T110 c’est super bon. Par contre ils sont tout plats chez moi, je me suis rendue compte que j’avais oublié la levure une fois mis la 1 ère fournée, j’ai rattrapé mon oubli c’est plus léger avec la levure, la prochaine fois je ne mettrai qu’un demi paquet de levure, penses toi qu’avec du bicarbonate cela irait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *