Permaculture Familiale

Pesto d’hiver au chou mizuna

La semaine dernière sur ce blog, nous laissions la parole au chou mizuna pour une petite présentation plus ou moins botanique. Place maintenant à la cuisine, car à quoi servirait  un beau potager sans plein d’idées recettes pour passer tous ces légumes à la casserole, je vous le demande !

Ingrédients  pour 4 personnes / Préparation : 5 min

Recette (attention, suivez bien car c’est un peu technique 😉 ) :

Mettez les ingrédients (crus) dans un robot, mixez.
Et servez avec les pâtes de vos rêves (pour moi des spaëtzles à l’épeautre).





Bon, ben voilà :). J’ai presque honte d’avoir fait un article pour une recette aussi courte mais bon, sur ce blog, les recettes seront toujours très simples car elles sont tout particulièrement dédiées aux jardiniers affamés qui rentrent du potager sur le coup des 12H30 avec un appétit capable de dévorer un ours grillé à la mayonnaise (s’il y avait un ours à la mayonnaise sur la table car en règle général ça se termine plutôt en pain-fromage-chocolat, ce qui est presque aussi grave).

Maintenant, je réponds à deux questions que vous êtes déjà en train de vous poser :

=> Si je n’ai pas de chou mizuna mais que je rêve de cette recette, je fais quoiiiiii ?

Option N°1, la patience héroïque : semez-en l’été prochain, et réalisez cette recette dans un an (cette option vous exaspère ? N’étant pas moi-même un ange de patience, je compatis.)

Option N°2, la quête épique : Trouvez du chou mizuna sur un marché, ou dans un magasin bio, ou chez un producteur {bon courage…}

Option N°3, la débrouille pratico-stoïque: remplacez le chou mizuna par du cresson, ou de la roquette, ou de très jeunes et tendres fanes de navet. Le résultat est forcément un peu différent, mais ça vous permettra d’attendre patiemment l’an prochain…

=> Et est-ce qu’on peut cuisiner le chou mizuna autrement qu’en pesto ?

Option N°1 : Vous pouvez, comme je le disais la semaine dernière, apprêter le mizuna en salade. Moi je le marie à d’autres verdures de mon potager hivernal (chicorée, cresson, persil, épinards, mâche, claytone…), j’ajoute des noix, des cubes de fromage, d’oignon rouge, de pommes, et je fais une vinaigrette à l’huile d’olive et vinaigre de cidre. C’est tellement bon…

Option N°2 : Le mizuna se mange aussi traditionnellement dans des bouillons d’inspiration asiatique (un peu de poulet ou de porc, des oignons et des légumes découpés tout fin, du gingembre, de l’ail, le tout doré à l’huile quelques instants avant de verser l’eau et de faire mijoter. Dans ce cas, on ajoute le mizuna au dernier moment pour que ses feuilles soient légèrement décrudies sans perdre leur saveur ni leurs vitamines.

Option N°3 : Enfin, on peut cuire le mizuna avec de la pomme de terre ou de la patate douce, et tout mixer en velouté, un peu comme la crème de cresson de nos arrière-mémés (avec la crème ou du beurre dedans, sauf que moi je rajoute plutôt de l’huile d’olive au dernier moment, juste avant de mixer).

Je termine en signalant que cette recette est vraiment de celles qui font du bien. Au moral certes, mais aussi à la santé. Ail, noix, huile d’olive et mizuna, c’est une équipe de choc pour booster sa santé en période hivernale : Omégas 3 (noix crues), substances hépato-protectrices, anti-cancer, anti-choléstérol, etc. (ail et mizuna), calcium (mizuna et parmesan), etc.

Mais ceci étant un blog de jardin, et non de biologie, j’arrête ici l’analyse nutritionnelle : en gros, ça fait du bien, voilà ;).

A la semaine prochaine !

Repousses de chou mizuna après déjà deux récoltes cet hiver…

37 réponses à “Pesto d’hiver au chou mizuna”

  1. Monika A dit :

    Bonjour Marie,
    Merci pour cette recette dopante, nous les jardiniers en avons besoin, la saison des semis commence doucement, on ne tient plus sur place.Cela ressemble au pesto au chou noir de Toscane que nous adorons également.
    Peux tu me dire ou achètes tu les spaetzles à l’épeautre?
    Bel après midi

  2. Julie dit :

    Je fais la même recette avec des fanes de carottes ! Un délice ! La nature est bien faite 🙂

    Merci Marie pour vos partages

  3. Agnès dit :

    Merci Marie pour cette recette.
    Je prépare un pesto de la même façon avec du chou Kale et des noix de cajou.. très bon aussi…et en plus quand on va le cueillir tout frais au jardin!!!
    Prenez bien soin de vous et pas d’imprudence

  4. Loulou38 dit :

    Pas de jardin mais ça ne m’empêche pas d’être toujours très fane (!) de ton univers !!!

  5. Bon j’ai trouvé les graines plus qu’à les commander. Merci Marie <3

  6. Michèle dit :

    Je n’ai pas de jardin mais j’ai déjà vu au marché des pousses de mizuna vendues comme de la salade , si j’en retrouve j’essaierai cette jolie recette 😉

  7. patdub dit :

    N’ais pas honte, tu sais bien que les plus courtes sont les meilleures…
    Si je ne trouve pas de chou mizuna, j’ai de la roquette dans mon jardin. Mai juré, je sème du mizuna dès que possible!
    Bises

  8. Line dit :

    j’aurai appris qu’on peut cultiver le mizuna en hiver. Moi qui le semais au printemps uniquement! Et qu’on pouvait faire autre chose que le manger seulement en salade… heureusement que tu es là, Marie!

  9. cendrillon dit :

    coucou Marie,

    Merci pour cette recette qui m’a l’air bonne. Mais va falloir soit en trouver en magasin bio soit trouver des graines 😉
    En attendant, on va commencer à préparer le potager pour la nouvelle saison.
    L’an dernier tu me disais que tu utilisais « or brun » à la plantation. est ce que c’était le fertilisant ou le terreau? car j’ai des deux au cas ou s’il y a confinement, mais je ne sais pas trop si je peux mélanger le fertilisant qui est à base de fumiers et le terreau. Je pensais mettre fin février le fumier puis au moment de la plantation, rajouter un peu de terreau. Mais peut être que cela risque de brûler les racines.

    merci pour ta bonne recette. et repose toi!
    bises

    • Marie Chioca dit :

      Le fertilsant est à utiliser comme du compost, c’est à dire mélangé. C’est lui que je prends depuis des années.
      Le terreau est plutôt pour utiliser pur en rempotage par exemple.
      Bises aussi 🙂

    • cendrillon dit :

      coucou Marie, merci pour ta réponse. JE vais essayer ça pour cette année, et on verra le résultat.
      bon week end bisous

  10. Geneviève dit :

    Très contente de trouver ce nouveau blog !
    Je l’ai déjà partagé avec des amies qui sauront l’apprécier !
    Prends soin de toi Marie

  11. ninidio dit :

    Du chou mizuna je retiens et vais demander à mon jardinier d’en semer. Il me semble que tu as donné une reçette un peu dans ce genre avec du chou kale. Merci marie

  12. Gégé dit :

    Merci, même recette avec les feuilles de céleri branche-amande et jus de citron en plus 😉 Bonne journée

  13. baroux dit :

    coucou Marie, Je me suis inscrite à ce nouveau blog, mais je ne reçois aucune notification pour valider mon inscription. et dans mes spams, il n’y a rien. Peu être que ça ne fonctionne pas encore. en attendant, je l’ai mis dans mes favoris.
    bonne journée
    chaleureusement

    • Marie Chioca dit :

      Hélas, en effet ça ne fonctionne pas, et nous avons du mal à comprendre pourquoi… J’espère pouvoir bientôt trouver une solution. Merci beaucoup en tout cas 🙂

  14. monique59 dit :

    le simple filet d’huile et du pecorino ou le pesto tout frais sont nos assaisonnements favoris pour les pâtes ! je tenterai donc cette culture… pour découvrir, l’an prochain, ce nouveau pesto !!!
    en attendant, je me régalerai de la lecture de vos publications

  15. Bonjour !
    Déjà bien adepte de votre blog de cuisine, je suis ravie de ce nouveau lieu de rendez vous : je sens que je vais y trouver ce petit coup de pouce pour entamer la révolution dans mon potager qui couve depuis un moment ! Par contre, malgré plusieurs essai d’inscription à la newsletter, je n’ai pas reçu le lien de confirmation, même après vérification dans les spams.
    Allez, je cours commander des graines de chou mizuna à la ferme de Ste Marthe !

    • Marie Chioca dit :

      Effectivement, il y a un gros souci avec le système d’abonnement à la newsletter… On vient juste de s’en apercevoir, et depuis avant-hier mon fils s’arrache les cheveux pour trouver une solution. Dès que ça marchera, je mettrai un petit mot sur le blog pour prévenir tout le monde 🙂

  16. Annik dit :

    C’est réparé! Merci!!!
    Je ne retrouve plus le message où je disais ne pas pouvoir m’inscrire mais je viens de le faire à l’instant et ça marche!
    En fait je n’avais pas le petit carré disant « je ne suis pas un robot » et il est bien présent maintenant!

  17. Lolabelle dit :

    Je ne pensais pas trouver ce chou mais c’était sans compter sur mon panier amap ! Et zou, une petite recette bien sympathoche que nous allons nous empresser de tester 👍 Par contre je vais mettre de la tome à la place du parmesan, oublié de l’acheter 🤦

    • Marie Chioca dit :

      J’espère que ça t’a plu quand-même, car le parmesan est important pour la recette 🙂

  18. Eléonor dit :

    Bonjour Marie,
    Je connais tes livres de cuisine depuis un bout de temps et j’en suis fan ! Quel plaisir donc, quand en rejoignant (10 ans après tout le monde haha) Instagram, je découvre ton joli compte ! Je m’attendais à ne voir que des photos de pâtisserie (ce qui m’attirait déjà pas mal ^^) et je découvre de la biodiversité et de l’émerveillement quotidien. PUR BONHEUR !
    Et maintenant le blog… je suis super heureuse, voilà qui va me donner plein d’idées et d’inspi pour mon potager !
    J’ai trouvé des graines mizuna sur le site de la Ferme de Sainte-Marthe, commande à venir très prochainement, merci du partage !

Répondre à Lolabelle Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *