Permaculture Familiale

Connaissez-vous le chou mizuna ?

Laissons la parole aujourd’hui à une future star des potagers… Alors chou Mizuna, tu te présentes en quelques mots pour nos lecteurs ?

Merci beaucoup, avec plaisir !

Mi chou, mi salade, je fais partie de ce que l’on appelle parfois d’un air vague « les verdures asiatiques », une grande famille aux nombreux rejetons incluant entre autres le fameux chou Pe Tsaï, cet illustre cousin que l’on trouve sur presque tous les étals sous la dénomination « chou chinois ».

Actuellement, je ne suis connu sous vos contrées que de quelques jardiniers curieux, maraîchers bio ou amateurs de légumes un peu originaux, mais j’aimerais tant vous persuader que je mérite plus de succès !

Pour me cultiver, le jardinier consciencieux déposera trois de mes petites graines fin juillet dans des godets de terreau, les enfouira de 2mm environ, arrosera régulièrement, ne gardera dans chaque godet que la plus jolie pousse, puis repiquera fin août mes plants au potager dans une terre bien amendée (c’est à dire enrichie en compost maison ou en Or Brun, car je suis un gourmand, désolé ;))… tout en gardant environ 20 à 25cm entre chacun de mes plants car je n’aimerais pas trop que le voisin vienne me chatouiller les narines de trop près.

Une fois mes racines bien au chaud dans la terre de fin d’été, je pousse assez rapidement, jusqu’à former en milieu de l’automne une jolie tête toute fofolle, légère et frisotée, un peu comme une Celtic Woman, mais en vert. Vous voyez le genre ?

Vous pouvez commencer à me récolter à ce moment là (et même plus tôt, en jeune pousse, si vous me semez à la volée directement en pleine terre à la façon du mesclun). Mais comme en automne vous aurez déjà bien d’autres salades et légumes à mettre au menu, et que par ailleurs je résiste super bien au froid, mieux vaut me garder précieusement pour l’hiver quand il ne vous restera plus grand chose au potager… A ce moment, je sais que vous serez vraiment content de me retrouver au détour d’une allée, peut-être un peu caché sous la neige ou étincelant de givre, mais toujours fidèle au poste !

Pour me récolter, vous pouvez soit prélever toute ma tignasse d’un coup comme si j’étais une salade (en prenant garde de conserver 1 ou 2cm de feuilles au niveau du collet car je sais repousser !) soit prélever mes feuilles du pourtour au fur et à mesure des besoins, laissant celles du cœur grandir à leur tour. Evidemment, mes petites feuilles vert clair du centre sont plus tendres que mes grandes feuilles plus foncées poussant en périphérie, mais chez moi tout se mange : avec le mizuna, il n’y a quasiment aucune perte ! Pas comme pour ces idiotes de salades aux feuilles extérieures toujours à moitié dévorées par les limaces, ou criblées par la grêle, ou escagassées par le gel… Moi, je résiste à tout ! 😉

Rustique, facile à cultiver, je suis – comme tous les rejetons de ma famille crucifère – de surcroît une bombe en vitamines et toutes sortes de substances protectrices pour votre santé : drainage du foie, minceur, prévention anti cancer, renforcement du système immunitaire, anti anémique, protection des voies respiratoires, richesse en calcium végétal, et j’en passe et des meilleures… Bref, vous l’avez compris, je suis en toute modestie ce que l’on pourrait appeler un « super-aliment ». Vous pouvez donc me rajouter à la liste déjà longue de tout ce qui pousse presque tout seul (et quasi gratuitement !) dans vos potagers ou vos campagnes tout en étant bien plus efficace que les gélules de plantes venant du bout du monde et coûtant la peau des f*sses… que vous achetez peut-être croyant ainsi prendre soin de votre santé !

Ma saveur hésite entre la roquette, le cresson, les cima di rappa, la moutarde, bref, vous l’aurez compris, impossible pour moi de renier mon appartenance à la grande smala crucifère, mais disons que j’en suis un de membres les plus discrets… Laissant à mes « cousins péteurs » (comme le chou de Bruxelles ou le chou fleur) le soin d’animer musicalement vos soirées, je régale vos papilles d’une saveur douce, presque florale, que vous apprendrez très vite à décliner en soupe veloutée, poêlée-minute ou délicieuse salade composée ! Car sachez que je m’entend très bien avec les jeunes pousses d’épinards, la mâche, la chicorée, la roquette sauvage, le persil et le cresson, mes supers copains d’hiver : tous ensemble, on sait se motiver pour vous régaler en grandes mesclun-partys de folie, oui, à faire même pâlir les frimeurs estivaux qui se la pètent dans vos assiettes à la belle saison. On n’a peut-être pas le cerfeuil ou les tendres pousses de laitue dans notre camp, mais ça nous empêche pas de vous titiller les papilles bien comme il faut !

Au printemps, je vous offrirai un dernier joli cadeau, c’est compris dans le forfait : de merveilleuses hampes florales qui nourriront vos papillons, abeilles et autres insectes auxiliaires. Ce sera mon chant du cygne… mais vous pourrez adopter mes enfants, les petites graines, qui se ressèmeront tout seuls dans votre potager ou que vous déposerez en juillet dans leurs nids douillets de terreau, afin que la Vie continue son cycle merveilleux…

En attendant, on revient la semaine prochaine sur ce blog avec des idées pour me cuisiner et une recette complète.

Et puis l’hiver prochain, on vous donnera encore d’autres recettes. Si je suis présent dans vos jardins à ce moment là, vous allez vous régaler… alors n’oubliez pas de me semer cet été 🙂

C’était Mizuna, en direct du potager de Marie

Recette à venir la semaine prochaine 😉

55 réponses à “Connaissez-vous le chou mizuna ?”

  1. Robert dit :

    Très Chouette, cet article !

  2. cendrillon dit :

    coucou marie, merci pour cet article sur ce légume inconnu. A tester!
    bonne journée
    bises

  3. Cassiope dit :

    Je note ça pour juillet prochain, merci Maerie

  4. Coco dit :

    Trop chou Mizuna…..je vais essayer de te planter chez moi. Merci pour la découverte.

  5. Christelle dit :

    Après avoir lu cette très sympathique présentation j’ai hâte de pouvoir trouver ce chou Minuza sur mes étals !!

  6. Bidiartiste dit :

    J adore reste à trouver les graines!!!

  7. Céline dit :

    Je vais tester ça cette année ! Merci

  8. Laurence dit :

    Bonjour Mizuna,
    Ton prénom est délicieusement enchanteur et ta jolie tignasse affolante ! Je suis ravie de faire ta connaissante et je vais te faire une place dans mon prochain potager ; d’autant que tu m’as l’air assez facile à vivre (ce qui n’est pas le cas de tout le monde, tout à fait entre nous 😉)
    Passe le bonjour à Marie que j’adore avec ses mega super recettes 😘

  9. Nade dit :

    Ouh, ça donne envie de jardiner !! 😀Les graines se trouvent facilement ?
    Bonne journée Marie !

  10. Sarah dit :

    Merci pour cette jolie présentation! ça donne envie d’en planter en effet 😊

  11. Sylvie dit :

    Merci Marie pour ce bel article !
    Belle après-midi !

  12. totoche dit :

    Oh Marie, j’adore cet article bien enlevé avec ce Mizuna qui parle. Excellente idée et ces « cousins péteurs musicaux », quel humour ce chou.
    Je vais le signaler à ma soeur si elle ne prend pas le temps de lire ton article (elle passe ses journées devant l’ordinateur au travail donc, le soir, elle délaisse le sien). C’est elle qui s’occupe du jardin en attendant que mon mari prenne sa retraite et nous la rejoindrons en Bretagne.
    Merci Marie pour ce ton joyeux, je t’embrasse.

  13. Samolu dit :

    Un petit détour par ce blog ce matin parce que l’appel du jardin se fait sentir mais qu’il fait encore trop moche et trop froid… et ooh bonne surprise un petit article a été publié hier!! et en plus par un légume bavard, chouette! Bon j’avoue je le connais déjà pour l’avoir reçu dans mon panier de l’AMAP et il ne m’avait que moyennement convaincu (un peu raide en salade…) donc j’attends avec impatience de savoir comme lui faire la peau en cuisine! et pour info (je me permets de répondre à ta place Marie pour que tu puisses te reposer encore un peu!!) ses graines se trouvent hyper facilement: ferme de ste Marthe, comptoir des graines, graines de folies, graines et bio etc…. mais vivement que nous en plantions les uns et les autres dans nos jardins, comme ça on pourra se faire des échanges de graines via le blog de Marie!

  14. Laure dit :

    Graines commandées 😁. On testera cet été, ce chou se rajoutera à mon chou frisé et mon chou kale ☺️. Miam, j’ai hâte de goûter l’année prochaine et de tester des recettes

  15. Celine dit :

    Ho merci pour la découverte. Il sera dans notre jardin cette année!

  16. Catherine B-V dit :

    Je l’adopte dès que je le croise !
    Super article 👍🏻🤓

  17. Séverine dit :

    Est-ce la même chose que le chou kale?

  18. Maryline dit :

    Joli portrait d’un légume que j’adore ! Découvert dans mon panier de producteurs locaux, j’ai tenté la culture d’été. Grosse erreur, les altises se sont régalées !

    Heureusement, la production d’hiver tient toutes ses promesses. j’ai hâte de découvrir tes recettes.

    • Marie Chioca dit :

      Ah, les altises, quelle poisse… L’huile essentielle de menthe est toutefois assez efficace en pulvérisation.

  19. Cecile dit :

    Hé bien ce bel inconnu méritait bien un article ! Merci Marie !

  20. Marick dit :

    Merci pour cet article !

  21. Anne dit :

    J’ai trouvé des graines hier, bien chères hélas ( Il va me falloir plusieurs kilos pour compenser. Connais-tu le chou tatsoi? C’est aussi un chou qu’on peut manger en salade, hyper graphique, très beau.

    • Marie Chioca dit :

      Mince, où les as-tu achetées ces graines pour qu’elles soient si chères?
      Sinon, oui, je connais le chou Tatsoi, qu’on appelle aussi tah tsaï, j’en ai au jardin et c’est un légume magnifique ! Mais lui je le préfère cuit que cru 🙂

  22. MICHA dit :

    bonjour Marie, je n’arrive pas à m’inscrire pour être informée des nouvelles publications. Quand j’inscris mon mail cela ne débouche sur rien, pas de confirmation ou de message me disant que je suis bien inscrite.
    merci et bon courage

  23. patdub dit :

    Alors que je fais la liste des graines à commander, je trouve sur mon catalogue Biau Germe : Mizuna Rouge (qu’ils dénomment moutarde japonaise). Il se trouve que j’avais vu le titre de ton article, mais pas eu le temps de le lire. Cet article donc tombe à point nommé : sans lui, je ne me serais sûrement pas arrêtée sur cet étrange légume . Je vais donc tenter le semis cet été, c’est noté dans mon agenda.
    Merci.

  24. Dominique dit :

    C’est un régal de te lire… Je vais tâcher de trouver ce Minuza et j’espère qu’il me régalera autant

  25. Julie dit :

    Merci pour article j ai goûté cette délicieuse « salade chez un ami maraîcher et je suis impatiente de la cultiver avec tes conseils.

  26. Pandore dit :

    Enchantée Mizuna! Je vais te planter dans mon nouveau jardin dès cet été. (Et bises à Marie, dis lui de bien se reposer)

  27. Cécile dit :

    Merci Marie pour ce nouveau blog, ces nouvelles recettes…Je n’ai vraiment pas souvent mis de commentaires mais là c’est vraiment pour vous remercier de vos jolis mots, jolies recettes (je crois que j’ai tous vos livres…), plus que jolies photos et magnifiques sourires. Grâce à vous j’ai un petit potager qui est en train de se préparer..on verra si je tiens! En tout cas je vais penser au Mizuna pour l’hiver prochain!
    Par contre je n’arrive pas à m’abonner, j’essaie depuis hier et je ne reçois aucun mail, ni dans les spams ni ailleurs…
    Reprenez vite des forces…bien amicalement

    • Marie Chioca dit :

      Il y a hélas un vrai souci avec le système d’abonnement à la newsletter Cécile, mais on est train de travailler à une solution. Dès que ça marchera, je mettrai un petit mot sur le blog pour prévenir tout le monde 🙂

  28. Silviastella dit :

    Merci Mizuna pour cette superbe envolée flatteuse et non péteuse que sa famille crucifère ! J’ai adoré Marie votre article sur celui-ci 🙏🏻Il a tout pour plaire, quoi 🤷‍♀️. Merci pour cette découverte et bien que je n’ai pas de place pour un potager, j’aurais plaisir à en manger lorsque j’en trouverai.
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *