Permaculture Familiale

Ma « charrette-pouponnière » :)

La vie nous réserve parfois quelques surprises.

Quand mon fils m’a offert ce blog à Noël (quel beau cadeau quand même :)), je me suis dit que ça allait être génial, mais toutefois un peu difficile à « meubler » pendant quelques semaines tant la saison de jardinage est creuse à la fin de l’hiver. Alors depuis, j’attends avec une impatience folle que soit officiellement ouverte, vers mi-mars, la saison des semis à tout va… Janvieeeer, févrieeer (que c’était long !), mar… et bam !, je suis tombée malade.

Ah, si vous aviez pu m’apercevoir, lorgnant par la fenêtre d’un œil navré mon potager abandonné pendant trois longues semaines juste au moment où il y aurait eu tant à faire ! Sans compter qu’entretemps, le peu que j’avais déjà semé et planté de fin février à mi-mars subissait à la fois les assauts du gel (11 jours consécutifs chez nous en avril, du jamais vu depuis 1973) et de la sécheresse (pas une goutte d’eau en un mois de printemps vous le croyez ça ?).

Bref, quand est venu le temps de ressortir le bout du nez ça n’a pas été la danse de la joie : fruitiers aux fleurs brûlées par le gel, plants de tomates tout noircis malgré la serre, quelques semis ratatinés au fond de leurs godets…

Mais il ne faut pas se laisser abattre !

Car déjà, sous leurs fins voiles de forçage les pois gourmands ont résisté à des gelées de -5°C, et ça, c’était pas gagné ! Les salades (que j’avais choisies de variétés peu frileuses) sont toujours là, les cebettes et l’aillet ont poussé comme si de rien n’était, de même que les fèves. Les choux ont intensifié leur floraison jaune d’or et cela, c’est littéralement féérique. Les épinards, le mesclun et les dernières chicorées d’hiver ont encore prospéré, et remplissent nos assiettes chaque jour. Quant à la mâche, à la claytone et au cresson alénois, ils forment maintenant des touffes de 25 à 30cm de haut et commencent à fleurir : il est temps de les faucher pour fertiliser le sol (comme je l’explique dans mon dernier livre, je ne sème que des engrais verts « comestibles »).

Cardon, arroche rouge, chou toscan… quelques rescapés du gel.

Bref, le constat n’est pas totalement calamiteux mais il me faut vite tout reprendre en main, à commencer par la pépinière. Et je suis un peu inquiète car même si beaucoup de petits plants semés mi-mars ont résisté au gel, ils ont eu froid, trèèès froid, et un peu soif en même temps (sans blaguer, j’avais vraiment trop la crève pour risquer de sortir ne serait-ce que le bout du nez pour les arroser : c’est donc ma gentille pitchoune de 10 ans qui s’en est occupée, elle a fait ce qu’elle a pu). Cela pose grand souci car si aujourd’hui l’aspect de ces petits plants semble plutôt rassurant, ils ont été toutefois bien marqués par ce double stress froid+sécheresse et il n’est pas impossible qu’ils décident de monter en graine trop vite, dès leur premier été. Je crains particulièrement pour les blettes et les céleris qui risquent de mettre toutes leurs forces dans la formation « en mode panique » d’une frêle tige florale au lieu de l’abondance de feuilles tendres tant espérée. Car c’est ainsi qu’agissent certaines plantes : Stressées par le froid ou la sécheresse, se sentant menacées, elles produisent leur descendance dans l’urgence…

Alors que faire ? Tout jeter, tout ressemer, et prendre d’emblée un mois de retard sur le calendrier des années passées ? Les garder, ne rien ressemer, et tenter un coup de poker ? Car là, ce sera soit la panacée (tout mis en place et paillé mi-mai avant d’affronter l’été), soit un retard quasi irrattrapable : car si certains légumes montaient en graine fin juin ou courant juillet comme je le redoute, ce serait alors une implacable course contre la montre pour tenter de produire de nouveaux plants suffisamment développés avant l’hiver…

Bon, étant d’un naturel optimiste, j’ai choisi de les laisser poursuivre leur croissance. C’est un peu audacieux (car je l’ai déjà vécu le coup des blettes, du céleri et des choux qui montaient en graines trop tôt suite à quelques jours de gel tardifs, ou un gros stress hydrique) alors espérons qu’ils me remercieront d’avoir parié sur eux au lieu de les envoyer au compost 😉 Je vous dirai ça cet été…

En attendant, il y a devant la porte-fenêtre plein sud de ma maison une vieille dalle de béton qui me sert de « pépinière » à la sortie de l’hiver. J’en parle dans mon livre, elle accumule de la chaleur dans la journée (de même que le mur de la maison), la restitue pendant la nuit, et en conditions normales les jeunes plants y prospèrent remarquablement bien au tout début du printemps. Et puis fin mars, les limaces trouvent ma pépinière, elles sonnent une charge de trompette signifiant « à la souuuuupe » et il me faut tout déménager en hauteur si je veux sauver mes bébés légumes de leur appétit furieux. Et ça, c’est sans compter les lézards qui bousculent mes jeunes plants dans leurs jeux endiablés, les chiens qui se couchent dessus pour leur sieste (sur les plaques de semis, pas sur les lézards !), les souris et les mulots qui piétinent parfois tout de leurs petites pattes la nuit, les fourmis qui se barrent avec les graines (Hé, mes semis, c’est pas un brunch à volonté !!!), les enfants qui « scalpent » mes petits plants d’un coup de tuyau ou de ballon malencontreux, etc.

Bref. S’ils veulent devenir un jour grands et forts, il faut que mes jeunes plants prennent rapidement un peu de hauteur vis-à-vis de toutes ces calamités 😉

N’ayant rien trouvé de mieux qu’une large échelle métallique des PTT (orange…) posée sur des tréteaux de bricolage, c’est avec cette installation rudimentaire (et, hum, assez peu esthétique) que je me suis longtemps débrouillée pour mettre mes caisses de semis en hauteur. Mais là, mon cher-et-tendre a craqué. « Ah non alors, tu ne vas pas réinstaller cette horreur devant la maison jusqu’à la fin de l’été !!! Y’en a marre de ce caravansérail…  Tu es vraiment obligée de semer tout ça chaque année ? ». Alors je lui ai (perfidement) suggéré d’aller me chercher des plants à la jardinerie. C’était un fin stratagème, vous allez voir (gnark gnark gnark !) et mon gentil rouspéteur a foncé tête baissée dans le traquenard : Car lorsqu’il lui a fallu débourser plus de 110 euros pour quelques malheureux godets de légumes (même pas de quoi planter deux rangées de potager !) il a fini par trouver qu’après tout, ce n’était peut-être pas si mal de les produire soit même 😉

Elle est si belle que j’ai été (très) tentée d’y installer plutôt des potées de petites fleurs vaporeuses aux tons pastels, rien que pour décorer mon jardin ;). Mais en faire une charrette à semis, c’est plus raisonnable 😉

Mais du coup, il a cogité sur un plan B. Et m’a fait ce merveilleux cadeau : une vieille charrette de maraîcher chinée sur le Bon Coin. Elle est belle comme tout, et me permet de mettre mes plants à l’abri des limaces, des lézards, des souris, des fourmis et des enfants tout en ravissant nos regards de son charme fou (autant dire que l’échelle orange des PTT n’a pas tardé à retourner au grenier !).

De plus, je peux la déplacer sous le auvent (car elle roule ! remarquez, c’est un peu le principe d’une charrette ;)) si un coup de grêle est annoncé, ou pour tondre la pelouse dessous. Mon gentil Schtroumpf bricoleur l’a rallongée de quelques vieilles planches afin que je puisse y disposer encore plus de caisses, et tout rentre pile-poil… Je suis trop contente.

Et là vous allez me demander en commentaire « Mais du coup, tu as semé quoi cette année ? » (notez un peu comme je vous connais bien ;)).

-En pleine terre, vers le 20 février : des cébettes, des pois gourmands, de l’ail et des fèves. J’ai aussi planté quelques salades résistant bien au froid (Rouge Grenobloise, Teide, Reine des Glaces, Rougette de Montpellier, Romaine).

La troisième semaine de mars, j’ai planté des pommes de terre (sous tunnel maraîcher) : des « Amandine » et des « Sirtema », juste pour le plaisir courant juin de savourer quelques patates nouvelles avec les pois gourmands (dommage, je n’ai pas trouvé de smiley se léchant frénétiquement les babines du coup voilà, je vous le décrit ;)).

J’ai aussi semé des épinards, du mesclun, des radis.

Mais tout ça, c’était en pleine terre donc.

Photo prise ce matin sous la pluie : Des pois gourmands (à gauche), des laitues variées, des cebettes… ça semble un peu serré mais je vous garantis que tout va pousser au mieux. C’est le fameux principe de « densification des cultures » qui permet d’optimiser l’espace en permaculture, afin de produire davantage y compris sur une surface restreinte. Je donne beaucoup d’autres exemples de densification des cultures dans mon dernier livre : c’est un des secrets majeurs d’une production très abondante au potager, mais cela doit se réaliser avec discernement pour que certains légumes n’étranglent pas les autres dans une sournoise prise de catch 😉 .

-En godets, j’ai semé de l’arroche rouge, de la blette de Nice (une toute verte, sans carde, à couper au fur et à mesure et qui repousse non-stop pendant des mois), de la tétragone, des cardons « Plein Blanc Inerme » (une variété que j’aime beaucoup car ce cardon ne pique pas les doigts, et blanchit tout seul), des capucines (parce que leurs fleurs sont délicieuses en salade, les enfants en raffolent), de la blette « Verte à Carde Blanche » (très commune mais tendre et bien sucrée), des blettes « Rainbow Mix » (un essai cette année, j’ai été séduite par ses jolies couleurs ), des salades de printemps qui résisteront bien au premières grosses chaleurs (« Romaine Blonde », « Reine de Mai », « Vérano », « Pierre Bénite », Sagess », « Blonde de Paris », « Kinemontepas »), du chou kale rouge « Scarlett », du chou kale « Blue Scotch », de la kalette « Flower Sprout » (je suis fan de ces kales miniatures roses et frisés qui sentent tellement moins le chou que leurs cousins de Bruxelles !), du chou « Pontoise », du chou, heuuu « Mystère » (une variété merveilleuse apparue spontanément dans mon jardin et ressemblant à un chou de Milan teinté de rose et de mauve, au parfum très fin : j’en parle dans mon livre), du chou « Gros des Vertus » (mon Milan préféré après le « Mystère » ;)), des choux de Bruxelles « Rubino » (je me suis laissée séduire par sa couleur rose vif, mais on parie combien que je vais regretter de l’avoir semé à l’instant où je le ferai cuire ? ), du chou « Noir « Toscan » (lequel compte chez les Chioca ses plus grands admirateurs au monde…), du chou romanesco, du basilic (« Grand vert », « Fin Vert », « Pistou »), du chou « Winterkoning » (un essai cette année, il paraît qu’il résiste hyper bien au grand froid), de la perilla rouge (un essai là aussi), du chou rouge, du céleri « Elne », du céleri « Peppermint Stick » (encore une nouveauté : il est si beau avec ses côtes rose pâle…), du chou pointu « Kalibos » (d’un superbe coloris magenta !), du persil tubéreux, mais aussi quelques fleurs pour chouchouter les auxiliaires de mon potager (lin bleu, centaurées, ipomées, nigelle, cosmos).

Samedi, j’ai ressemé tout ce qui avait cramé à cause du gel : ipomées, basilic, tétragone et perilla : Ne me dites pas « Hé, fallait attendre les saints de glace, patate ! » car ça je le sais pertinemment, mais disons que je manque beaucoup de discipline ;). J’ai aussi rajouté des semis de courges, de potirons, de courgettes et de concombres (mais oui je sais, c’est trop tôt pour les concombres, je suis effectivement une vraie patate et je l’assume ne vous en faites pas).

Quand je vous dit qu’il m’en fallait de la place pour tout ça, et qu’elle est un peu juste ma charrette de maraîcher ^^. Mais quelle économie tous ces petits plants ! Et puis franchement, allez donc tenter de dégoter tant de merveilles dans une jardinerie, où l’on ne trouve généralement que des variétés hyper communes alors que les catalogues de bons grainetiers recèlent tant de pépites…

Et là je vois poindre la deuxième question : « Et tu les achètes où toutes ces graines Marie ? ». Principalement – et depuis des années – chez Ferme de Sainte Marthe, Kokopelli, Semailles et Promesses de Fleurs (article non sponsorisé). Je sais qu’il existe bien d’autres très bonnes adresses, alors si vous avez eu de chouettes expériences avec d’autres grainetiers je suis toute curieuse de les tester ;).

Sur ce, je vous souhaite bon jardinage. Je m’en vais de ce pas planter mes tomates sous serre et mes courgettes sous tunnel de forçage (parions que le gel est derrière-nous, chiche ?). Mais cette semaine, ce sera « jardinage en k-way » car la pluie est enfin de la partie ;). Et c’est chouette !

Quelques prises de vue samedi soir de la « pouponnière ». Les bébés se portent bien, et n’en reviennent pas d’être si bien installés dans leur calèche de princesse 🙂
Mon potager mi-mars, juste avant les 10 jours de gel, la sécheresse d’avril et la « crève » de la jardinière en chef ;)… Mais ne vous en faites pas : bientôt je reprendrai une photo et vous verrez un peu comme il s’est bien débrouillé mon potager, tout seul comme un grand. C’est un costaud ! Le sol vivant y est pour beaucoup…

71 réponses à “Ma « charrette-pouponnière » :)”

  1. Jackie Thouny dit :

    La jolie charrette pour accueillir les jeunes pousses.Oui espérons que le beaux temps va permettre à ce jardin de reprendre vie et de s’épanouir pleinement en étantprolifique. Bises Marie et prends soin de toi

    • Marie Chioca dit :

      Merci Jacky 🙂
      On l’a achetée à Coublevie cette charrette, et si mes souvenirs sont bons je crois que c’est juste à côté de chez toi?

  2. Elodie dit :

    Quand je vais dire à cheri : je veux une charette pour mes semis…. il va croire que j ai bu en cachette….
    😂
    Merci Marie ces sublimes photos sont un ravissement pour les yeux

    • Marie Chioca dit :

      C’est bien un truc que je lui aurais demandé moi aussi si j’avais vu ça sur un autre blog ^^
      (Maintenant, je le tanne pour avoir une petite cabane de jardin toute poétique :))
      Des bises Elodie !
      Marie

      • Sandrine dit :

        Bonjour Marie,
        Je te suis depuis peu et j’apprends de tes conseils. Merci 😉
        Je suis en alsace et moi aussi je la cherche la cabane poétique ainsi qu’un salon de jardin romantique en fer forgé, bien plus joli que le plastique 😉 mais difficile à dénicher 🙁

        • Marie Chioca dit :

          Alors, tout bêtement, j’ai acheté mon salon de jardin en fer forgé (blanc) chez Leclerc il y a quelques années : il est très beau, surtout maintenant que des petits points de rouille sont apparus 🙂
          Je ne sais pas si on le trouve encore, mais pendant plusieurs années on a racheté une chaise ou deux chaque année pour agrandir le salon, et cette référence était suivie.
          Belle soirée à toi,
          Marie

  3. Nat dit :

    La jolie charrette ! Ne manque plus que le poney ( dans 30 ans quand tu ne pourras plus tirer la carriole 😉 ) Mon potager est moins grand que le tien et ce sont surtout mes gentils voisins qui me fournissent en plants car ils en font toujours trop . En échange, je leur fourni de la paille , du foin…Les échanges cela marche bien. Quant à la pluie, rassure toi , ici en Normandie on n’en a pas eu depuis février et mes 3 cuves sont vides (on a eu la bonne idée de vider celle de 1000l pour la nettoyer…).J’envisage une danse de la pluie dans mon jardin…

    • Marie Chioca dit :

      Une danse de la pluie ^^
      Courage, je crois que la pluie va arriver toute seule : ne risque pas de te déplacer une vertèbre pour ça 😉

  4. Catherine B-V dit :

    Te voilà bien partie avec tous ces semis. Cette charrette est tout à fait à sa place et très jolie !
    J’ai semé plus modestement en ville mi mars. C’est le seul moyen de les surveiller et de pouvoir les arroser .
    Cette semaine de vacances en confinement m a permis de préparer mes planches , nettoyer et commencer d’autres semis de fleurs .. j’ai enfin compris que je dois tout protéger des zozios gourmands qui se précipitent sur les petites pousses 😅. En seine et Marne sud le gel a épargné les fruitiers mais pas une goutte d’eau depuis plusieurs jours. Et les réservoirs sont déjà vides ….🙄
    J’ai hâte de transplanter blettes betteraves et chou fleur
    J’ai tenté les pommes de terre sous gazon avec des semis spontanés qui me gênaient au potager On verra bien ! Je rentre pour préparer les godets de courges courgettes et concombres 😬😷. Mais tu mets la pression sur mes plants citadins pas arrosés depuis 1 semaine. Me voilà tout stressée 😀

    • Marie Chioca dit :

      C’est pas le but !
      Destresse-toi vite Catherine 😉
      Après, si tu arrives à arroser tes plans un peu plus souvent qu’une fois par semaine, ce sera pas mal je pense…

  5. CHRISTINE FREMONT dit :

    ravie de voir cette belle charette reprendre vie.
    tout prend vie chez Marie
    et la pluie est de retour dans le sud ouest ouf je revis aussi

    • Marie Chioca dit :

      Et bien ici, on a eu droit à 0,5mm… Pourvu que ça pleuve un peu plus dans la semaine !
      Ça finira bien par arriver, patience 🙂
      Bonne soirée Christine !
      Marie

  6. jacqueline dit :

    Coucou Marie
    J’ai adoré ton article comme tous les autres d’ailleurs. Tu nous relates tellement bien la vie de ton jardin avec les gelées, la sécheresse. Chez moi aussi il a gelé peut-être moins longtemps et moins fort que chez toi mais : arbres fruitiers ont gelé pour certains, la vigne mais bon c’est ainsi il faut prendre la nature comme elle est. Et ton petit mari est bien gentil avec cette belle charrette aménagée pour tes plants. et tu m’as appris encore plein de choses.
    Je t’embrasse FORT FORT
    Jacqueline

    • Marie Chioca dit :

      Oh oui il est bien gentil 🙂 Un peu râleur des fois, mais moi aussi alors du coup, on fait la paire 😉
      Je t’embrasse bien fort aussi chère Jacqueline,
      Marie

  7. Jissée dit :

    Quel jardin extraordinaire ! Et la belle charrette… Merci Marie d’utiliser ici un caractère de couleur plus lisible… ;-))

  8. COZIC Armelle dit :

    Quelle belle charrette , je suis envieuse , mes courgettes sont en terre et je croise les doigts que le gel ne les grille pas , épinards , betteraves rouges et pomme de terre sont en place mais le manque d’eau m’empêche d’avancer les semis et plantations , pas d’eau au printemps en Bretagne il faut le voir pour le croire !

  9. Auré dit :

    Ça y est je stress! Ici il gèle encore la nuit, personne ne pousse… et j’en ai marre de rentrer sortir rentrer sort… toutes mes boîtes… mon mari va encore m’entendre radoter ;o) mais tous les soirs c’est lui qui me donne la météo! Il doit commencer à s’habituer… faut dire que ton livre me suit partout! même mes enfants me parlent de Marie Chioca et de son potager, et des recettes saines de Marie Chioca, et des boucs (pour ceux qui ont suivi l’histoire sur l’autre blog) en bref tu as des fans jusqu’en Belgique ;o)

    • Marie Chioca dit :

      Merci Auré, je suis très touchée 🙂
      Un bonjour bien amical du Dauphiné jusqu’en Belgique !

    • Annik dit :

      Ça c’est sûr Auré, Marie est suivie jusqu’en Belgique! 🙂
      Pour une météo ultra précise et pour t’éviter de sortir et de rentrer sans arrêt 😉 😉 je te conseille (si tu ne le fais pas déjà) de suivre « Météo-Mons » sur facebook, il est d’une précision redoutable!!!

  10. Trinity dit :

    Bonjour Marie, très belle cette installation de semis sur charrette ! tous comme vos photos qui sont si inspirantes ! Chez moi j’ai bricolé une petite serre spéciale semis à partir d’une étagère que j’ai recouverte de bâche. J’étais en retard pour démarrer mes premiers semis cette année, et finalement avec cet épisode de gel tardif, je n’ai pas regrets ! ma serre compte trois belles lasagnes prêtes à accueillir les plants de tomates et j’ai désormais deux parcelles de compost à courges prêtes à l’emploi ! On se demande d’où me viennent toutes ces idées : )

  11. Cricri49 dit :

    Moi aussi j’ai planté trop tôt mes plants de basilic vert et rouge, il faisait si doux il y a 3 semaines mais…mais…les gelées de la semaine dernière ont eu raison de ces petites plantes toutes fragiles sortant de serres chaudes sans doute. Il en a été de même des petits chrysanthèmes nains de mes jardinières. Je dois tout recommencer…

  12. Line dit :

    Quelle chouette idée! Je comprends la reaction de ton mari : je détesterais avoir une échelle orange. Mes semis et plants sont dans mon salon la nuit et dans la serre le jour à condition qu’il fasse des températures correctes. J’aime les AR, LOL! Mais c’est moins varie que toi.

  13. Celine dit :

    Je VEUX la mêêême ! C’est terrible d’être accro de vos photos ! Encore merci de nous partager votre savoir-faire. Avec beaucoup de persévérance et autant d’enthousiasme on arrivera à acquérir votre grande expérience !
    J’ai une petite question pour vous Marie.
    Vos articles sont tellement agréables à lire et photos des chefs d’oeuvre à chaque fois, qu’il me vient souvent à l’esprit de vous demander si en fin d’année il vous serait possible de tous les regrouper dans un beau livre à consulter au coin du feu ?
    Je sais, on a déjà tous vos autres ouvrages, mais je trouve que chacun de vos articles méritent d’être édité ! Est-ce une suggestion saugrenue ?
    Bon jardinage à vous !
    Ici nous avons encore eu une journée de neige…
    Au plaisir de vous relire !
    Céline

    • Marie Chioca dit :

      C’est une idée qui m’a déjà un peu caressé l’esprit, mais je ne sais pas trop si elle est réalisable 😉
      Merci en tout cas pour ce message si chaleureux Céline 🙂

  14. monique59 dit :

    Je ne sais qui, de la jardinière ou du potager, est le plus chouchouté ! La jolie charrette reprend vie et il y aura profusion de beaux légumes dans cette terre si bien préservée – je me régale à l’avance des photos des récoltes à venir !
    Bien cordialement,

  15. Anne dit :

    Merci pour votre dernier livre …un vrai trésor déjà lu deux fois ( si si !) et offert deux fois aussi …( certains attendrons des dates d’anniversaire ou Noël )
    Et quelle joie de suivre ce blog ( et l’autre !)
    Ici les gelées ont fait beaucoup de dégâts aussi ..et le manque d’eau fait mal au ventre pour le sol, les arbres….nous attendons tous la pluie.
    Et c’est un plaisir de savoir que nous bichonnons nos bébés légumes et fleurs .
    Merci d’accompagner si bien notre précieux quotidien.

  16. Sylvie Duplessis dit :

    Bonjour
    Ici en Bourgogne même problème gel sévère et sécheresse il faut être très vigilant et encore
    Pour Noël ma fille nous a offert une box d un site qui s appelle la bonne graine le connaissez vous site très intéressant légumes divers et variés et bio les graines sont envoyées suivant les saisons voilà pour nous expérience pomme de terre sur herbe et suite à la lecture de votre livre agrandissement de l espace poule🌞🌞🌞🌞🌞 excusez moi je suis très curieuse avez vous reçu votre réfrigérateur réfrigérateur ? J’ai fait un cauchemar mon congélateur tombait en panne avec tout son contenu 🌻🌻🌻🌻🌻 bonne journée et merci de vos publications

    • Marie Chioca dit :

      Je l’ai reçu… Grosse déception, on l’avait commandé « crème », il est arrivé jaune pipi… C’est une horreur !
      Pffff, patience 😉

  17. Magalie dit :

    Bonjour Marie! Entre 2 danses sous la pluie au potager! (youpi,youpi!!) Je prends juste le temps de lire ton bel article (et d’admirer cette magnifique charrette!) et de te glisser le nom d’un semencier que j’aime beaucoup : Biau Germe situé en Agenais…et merci pour le nom de ce cardon, je le note pour 2022!
    Bon jardinage!
    Bises

    • Marie Chioca dit :

      Merci beaucoup Magalie 🙂
      Je connais de nom, mais je n’ai jamais commandé.
      Des bises aussi 🙂
      Marie

  18. Laurence dit :

    Après avoir lu, relu ton livre, je me régale encore avec cet article ! J ai transformé mes carrés en lasagnes…affaire à suivre!
    Merci pour les noms des graines !
    Bonne récupérationdu covid
    Laurence

  19. Routier dit :

    Bonjour 😊 je me suis dit que si tu te parlais a toi même en t’appelant patate … tu devais être une bonne personne, alors je vais suivre un peu cette cariole de maraîcher savoir où elle nous mène. Mireille dans un potager d’Auvergne Livradois Forez

  20. Marie dit :

    Bonjour Marie,
    vraiment trop jolie cette charrette! moi aussi j’ai semé mais faute de « grange », d abri dehors, tous les plants sont dans la cuisine( elle est grande ma cuisine !!) et je les sors l après midi quand il faut beau!les plants de courges commencent à sortir sur le carrelage!
    espérons aussi à Nantes un peu de pluie pour arroser mais on a de la chance d avoir de l’eau des maraichers depuis ce week end et le jardin nous dit « merci »
    Belle journée.
    Marie

    • Marie Chioca dit :

      Ici aussi il pleut depuis des jours, c’est génial 🙂 J’aime le bruit de la pluie qui tombe sur le toit de ma serre…

  21. ninidio dit :

    Elle est trop belle ta charrette et de plus l idée est géniale pour protéger tous tes petits plans. Bravo les choice encore une fois. Bises. Nicole

  22. Roche Olga dit :

    Bonjour Marie ! Quel plaisir de vous lire a chaque fois ! Je me suis offert votre dernier livre et il n y a pas de limite à mon bonheur. Il est plein d’amour et partage, sans parler de toutes ces photos qui l’accompagnent. J’ai une question !!!! Avez-vous l’idée de température qui fait dans vôtre serre??? Et qu’elle est la température minimale que les tomates peuvent supporter la dedans ??? Merci

    • Marie Chioca dit :

      Merci Olga pour ce si gentil message 🙂
      Pour vous répondre, ma serre n’est pas chauffée : elle n’est donc pas très chaude si les températures tombent vraiment bas…
      Au dessous de 5°C, les tomates ne sont pas à la fête.
      Belle soirée Olga !

  23. Jo dit :

    T’es trop forte, j’adore!!!!!!
    Merci pour tous ces partages et nous on a du mal avec notre perma (pourtant, on a suivi tes conseils . . . )
    Bises et surtout prends soin de toi et des tiens.
    Jo

  24. Fanny dit :

    Bravo pour tout ce travail, ces photos et ce ton qui nous fait attendre impatiemment le prochain article. Je suis admirative de votre force et de votre énergie pour tout mener de front.
    Nous sommes passés vers chez vous ce week-end et nous avons été surpris de voir que la sécheresse ne vous a pas épargné. Nous sommes apiculteurs dans le Vaucluse et souffrons aussi de ce manque d’eau.
    Courage, si nous faisons un flashmob national sur le thème de « Singin’ in the rain » Ça peut marcher je pense, ne serait-ce que par les fausses notes 😁.
    Bonne continuation et au plaisir de lire la suite de vos aventures

    • Marie Chioca dit :

      Il pleut depuis deux jours, ouf, on aura échappé au flashmob ^^
      Bonne continuation aussi Fanny, avec les petites abeilles et le bon miel du Vaucluse 🙂

  25. patdub dit :

    Quelle bonne et belle idée que cette charrette!
    Mes semis de tomates et poivrons font leur sortie sur une table à roulette en plastique (tu sais de celles qu’on utilise pour l’apéro dehors…). C’est beaucoup moins romantique que ta charrette, mais quand même pratique.
    Je commande principalement mes graines chez Biau germe, et je n’ai jamais eu de mauvaise surprise. A une époque, je commandais mes graines à la ferme de Ste Marthe, mais je trouvais les frais de port exorbitants… Cela a peut-être changé depuis.
    J’ai créé, en suivant ta vidéo, ma première lasagne dans un petit jardin chez ma mère, et j’y ai mis des céleris , des salades rouges grenobloises, et pour l’instant tout ce passe bien. J’ai pris conscience, grâce à ton livre, que je ne me lasse pas de consulter, que je ne nourrissais pas assez ma terre.
    Vraiment, je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu nous apportes, les bonnes recettes, les conseils, ton humour, tes photos magnifiques, et surtout, surtout, l’envie d’essayer…
    Je t’embrasse bien fort.

    • Marie Chioca dit :

      C’est moi qui te remercie Pat pour ta fidélité à me lire, et tous tes si gentils messages 🙂
      Je t’embrasse bien fort aussi !

  26. Choup dit :

    C’est beau ce jardin…j’adorerais avoir toute cette place… je n’ai que deux carrés potagers, le second est en jachère (volontaire, avec de la bourrache notamment) et un plant de blette y vit si vie.
    ici (Toulouse), il vient enfin de pleuvoir, vraiment…ca devrait continuer cette semaine. Heureusement, car le sol était terriblement dur, comme un mois de juillet.

    • Marie Chioca dit :

      Ils sont grands vos carrés potagers Choup? Qu’y plantez-vous en général?
      Belle soirée à vous,
      Marie

  27. Fuoc Lucie dit :

    Top la charette cest autant esthétique qu utile! Elle va tellement bien se fondre dans ton joli jardin! J’ai hâte de la revoir qur ted belles photos!

  28. Kristou dit :

    Bonjour, tout d’abord j’espère que vous allez mieux ainsi que votre petite famille.
    C’est dommage que nous habitions si loin, j’aurai pu vous fournir quelques plants (au cas ou ça ne pousserait pas bien, j’en sème toujours trop ! et n’ai pas trop de place).
    J’ai adoré votre livre… que je consulte très souvent, testé le potage fanes de radis et patates douces (un régal !) et en ferait bien d’autres au fil des saisons.
    J’ai cependant 2 questions :
    Comment utilisez-vous les tomates cerises à l’italienne en conserves pour les déguster avec des pâtes (avec leur jus ? réchauffées ?) ???
    J’ai planté 2 pieds de poivrons petit bec (vous en avez photographié dans avec la recette des albondigas de votre ouvrage de la cuisine du monde entier). Est-ce que je peux les conserver avec votre méthode pour les Petits piments au vinaigre ?
    Merci et bon jardinage…
    PS : je me fournis entre autres déjà cités, chez « Graines del Païs ».

    • Marie Chioca dit :

      Oui, les tomates cerise il suffit de les réchauffer dans une poêle avec leur jus, après avoir fait revenir un oignon à l’huile d’olive. C’est délicieux !
      Pour les piments c’est soit au vinaigre, soit séché 🙂
      Et merci pour la bonne adresse de graines Kristou…
      Bonne soirée à vous,
      Marie

  29. sabine dit :

    Koukou Marie! je vois que ta charrette en a fait baver d’envie plus d’une !
    Merci pour ce nouvel article et les photos sublimes et inspirantes !
    Hier j’ai reçu un magnifique livre qui s’expose royalement sur le vieux buffet de cuisine, histoire de l’avoir à portée de mains pour des mini-pauses journalières …..il va y en avoir beaucoup!
    Ce livre s’appelle : « Mon fabuleux jardin en permaculture »..hihihi
    Je l’adore déjà, ta petite famille est attendrissante et toi, tu Rayonnes !Merci et prends bien soin de TOI aussi !Bizzh de Sabine de Bretagne

  30. Résé dit :

    Mais cette charrette🤩🤩🤩🤩
    Et comme ton mari a bien fait de la rallonger! Quel artiste! Cet homme a vraiment bon goût 🥰💪👏 ( ça se voit pas trop la pommade ?😁 )
    Je n’en reviens pas de tous ces semis…..
    Je ne vais pas te parler de la sécheresse charentaise, il pleut partout sauf ici…..
    On verra ce que ça va donner!
    Ton livre est en attente de clic, validez votre commande….😁
    Ici, il fait encore frais les matins, genre 7 à 10 degré et vivement que ces saints de glace aient passés leur tour pff
    Je vais allez goûter mes 1ères fraises🍓 ( ne rêve pas….2 !!)
    Je t’embrasse et encore toutes mes félicitations à ton mari, qui va s’empresser de te faire une jolie cabane kivabienavec, sinon quel intérêt fais-moi 🤣🤣
    😘😘😘❤

  31. Helena dit :

    Jolie charette! J’aurais bien aimé voir la grande échelle des ptt…juste pour rire. Je devore ton livre en ce moment. Je lis et relis pour glaner le plus d’infos possible pour réussir mon petit potager. Merci pour toutes tes jolies photos.

    • Marie Chioca dit :

      C’est moi qui te remercie Helena pour ton bien gentil petit mot 🙂
      Pour l’échelle, imagine-la métallique, avec les deux montants peints en orange vif. La grande classe 😉
      Belle soirée à toi,
      Marie

  32. totoche dit :

    Très bel article. Quand je te lis, j’ai l’impression que je médite, tellement, la prose est douce et pleine d’amour.
    Un bonheur de te lire.
    Pour l’instant, c’est ma soeur qui s’occupe du potager chez mes parents. Elle a acheté ton livre et s’essaye à la permaculture.
    Merci Marie. Belle journée.

  33. POUET Aurélie dit :

    Bonsoir Marie,
    Quel bel article! J’étais impatiente de vous lire de nouveau. Pourtant, je vous lis depuis peu.
    J’ai découvert votre vie passionnante au jardin grâce à Olivier Puech. En visionnant l’une de ses vidéos sur You Tube, il feuilletait votre ouvrage. Je me suis empressé de le commander et je l’ai dévoré tout comme votre nouveau blog. Un vrai cadeau pendant mes vacances d’avril. Je vous avoue que je me retrouve dans bon nombre de vos articles. Depuis toute petite, le monde du jardin me passionne. La féerie des graines m’anime chaque année. Et je ne sais pas toujours expliquer ce que je ressens. Au travers de vos mots, vos articles et vos photographies, je sais que je ne suis pas la seule à partager toutes ces émotions avec la nature.
    Votre philosophie au jardin fleuri ou au potager me rassure.
    Alors MERCI Marie d’écrire tous ces jolis textes et de mettre en lumière la faune et la flore de nos jardins de cette manière. Vous êtes d’une douceur certaine et apportez le bonheur pour gâter encore plus nos terres nourricières. Oui vos pratiques compléteront les miennes cette année.
    Quelle force er quelle énergie! C’est admirable!!!
    A très vite.
    Aurélie Pouet

    • Marie Chioca dit :

      Que gentil message Aurélie, je suis vraiment touchée, merci du fond du coeur !
      Je vous envoie des bises affectueuses de mon jardin du Dauphiné 🙂
      Marie

  34. Cassiope dit :

    Ravissante Charette. Pour les choux de Bruxelles, avant je les détestais mais depuis j’ai découvert qu’on peut les cuire au four et ça n’a rien à voir avec ces trucs bouillis à l’anglaise. Exemple ici : https://ellemijotequelquechose.com/choux-de-bruxelles-rotis-au-bacon/
    Bon jardinnage et merci pour ton humour et tes magnifiques photos, c’est toujours un plaisir

  35. Isa F dit :

    Quelle bonne idée ! Comme beaucoup d’autres bien sûr ☺️
    Avec tous les semis que vous faites, comment faites-vous pour ranger les graines ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *