Mon fabuleux jardin en permaculture

C’est mon tout premier livre de jardin, et j’espère déjà qu’il y en aura d’autres… sauf que pour l’instant, j’ai mis dans celui-là à peu près tout ce que je savais sur la question 😉

Quand je publie des photos de mon jardin sur ce blog, Instagram ou Saines Gourmandises, vous me demandez souvent si « un jour je pourrai vous expliquer comment je fais ».

Et bien c’est exactement ce à quoi je me suis attelée toute l’année dernière 🙂

Dans ce gros ouvrage de plus de 320 pages, divisés en quatre chapitres (correspondant aux quatre saisons) je vous explique tout en détail :

Pour chaque saison…

– Ce que je plante, ce que je sème, ce que je récolte au potager

– Mes petites astuces de culture en fonction des légumes (besoins particuliers, bonnes associations…)

– Comment éviter certains tracas (maladies, attaques de ravageurs…)

– Comment cuisiner mes récoltes, y compris les fanes de légumes ou les repousses

– Comment gérer les surplus (conserves, séchage…)

– Comment produire la plupart de mes plants

– Comment appliquer certains principes de permaculture qui, chez moi, ont vraiment fait la différence : lasagnes, non-travail du sol, associations de légumes-amis, étagement des légumes, fleurs-relais au potager, succession intensive voire chevauchement des cultures afin d’optimiser l’espace, paillages nourriciers, engrais verts comestibles, « patates sur gazon », compost cultivé, etc.

– Comment soigner le verger, les vignes, les baies et petits fruits

– Comment bien s’occuper (nourriture, soins naturels, pâtées fortifiantes, etc.) de poules, de canards, de pigeons, de lapins… et même de cochons ! 😉

– Comment avoir de jolies fleurs, lesquelles apportent (outre de la joie au jardinier), beaucoup à la bonne santé générale du jardin (à condition de bien les choisir, je vous explique tout ça).

Vous y découvrirez aussi :

– Un croquis précis de mon jardin réalisé par une aquarelliste 🙂

– Une « visite guidée » des différentes zones (la cour fleurie, le poulailler, le verger, le potager, les haies…)

– Comment elles interagissent entre elles pour plus de résilience

– Comment utiliser au mieux chaque ressource locale (pour éviter autant que possible d’avoir à acheter en jardinerie des trucs qui coûtent cher et viennent de loin)

– Plusieurs « zooms » en détail sur des techniques de permaculture

– Quelques idées de cueillettes sauvages dans la nature en fonction des saisons

– Des petites anecdotes 😉

– Comment je m’organise au jardin pour arriver à tout faire (sachant que je suis aussi auteur/photographe de cuisine à temps plein, et maman de famille nombreuse…)

Sur ce blog je vous donnerai bien d’autres petits conseils ou astuces au fil des saisons. Mais si vous voulez une bonne vue d’ensemble, avec un maximum d’explications pratiques (parfois même en pas à pas photo) c’est ici que tout commence…

Je voudrais ajouter que je ne me sens pas jardinière professionnelle, ni « grand maître es permaculture » ;), et comme je l’ai déjà écrit ici, en publiant ce livre je tremble même un peu devant une sorte de « syndrome de l’imposteur ».

Alors surtout, si vous procédiez autrement dans votre jardin, ou si certaines de mes pratiques vous semblaient complètement imbéciles, ne m’en veuillez pas d’avoir partagé, d’un cœur sincère, ma façon de faire.

Tout dans mon jardin n’est peut-être pas très « académique », mais quand je vois ce que l’application de certains principes de permaculture a changé chez moi, quand je ramène les fleurs à la maison par brassées, les légumes par brouettes, les fruits par pleins cageots (sans compter les bons œufs à ramasser, les baies à grappiller, les abeilles, oiseaux et papillons à admirer…) je suis portée par le désir de ne pas garder cette belle expérience pour moi. Tous ces jardins à la pelouse trop nette, aux haies de thuyas taillées au cordeau, ne seraient-ils pas plus vivants si on les transformait, petit à petit, en véritables petits « paradis » nourriciers, gourmands, bourdonnants, fleuris, mellifères, où quelques cocottes picoreraient joyeusement sous des arbres ployant sous les fruits mûrs…

Et bien j’espère, par cet ouvrage, susciter bien d’autres « vocations » de jardiniers-permaculteurs au moins aussi heureux que moi…

Parce que rentrer du jardin à la tombée du jour après avoir mis les mains dans la terre et respiré la nature à pleins poumons, regarder ses enfants se régaler d’un velouté du jardin (et en reprendre trois fois !), s’endormir avec la satisfaction d’avoir confié à la terre quelques graines renfermant en elles tant d’espoirs de bons légumes futurs… et puis se délecter un jour de pois gourmands poêlées quelques instants dans une lichette de beurre, de tomates cerises toutes « sucrées » de soleil qui nous éclaboussent le menton de jus tiède, de laitues craquantes, d’aubergines fondantes, c’est une des recettes du bonheur.

Je termine avec quelques chiffres, pour ceux qui ne prendraient pas encore la permaculture pour quelque chose de très sérieux 😉

On dit que pour nourrir en légumes une famille de 4 personnes, il faut cultiver un potager de 500m2.

Dans mon potager en permaculture, j’ai nourri en autonomie TOTALE pendant un an ma famille de 8 personnes avec une surface de 120m2 ! Nous avons tout pesé avec application, ça a été un peu casse-pied mais toute la famille a joué le jeu : et bien c’est 660kg de légumes et 440 salades que nous avons récolté…

Alors moi, je dis ça, je dis rien. Mais apprendre comment transformer le moindre petit lopin de terre (le plus petit soit-il !) en zone fertile généreusement nourricière, dans un monde où se posent de graves défis pour nourrir les hommes (et de surcroît, les nourrir sainement, en étant moins dépendants de tout un système qui déraille), je me dis que c’est plus que la « part du colibri ». C’est un acte militant.

Et ça peut VRAIMENT changer la donne.


MON FABULEUX JARDIN EN PERMACULTURE

(Légumes, fruits, fleurs, petit élevage et art de vivre)

Disponible en avant-première sur le site des éditions Terre Vivante

(Sinon, il sera disponibles chez vos libraires habituels (en ville ou en ligne) à partir du 16 mars…

Découvrez ici sa présentation par l’éditeur (sommaire, 4ème de couverture…)

 Ou ici sa présentation sur mon blog de cuisine Saines Gourmandises : Plus d’images ainsi que « l’interview » (un peu décalée, forcément) du premier intéressé… à savoir mon jardin lui-même 😉


Et en attendant d’en découvrir un peu plus (peut-être en feuilletant le livre ;)), je vous mets dans l’ambiance en vous dévoilant les montages photos d’entrées de chapitre…

Printemps…
Eté…
Automne…
Hiver…


Toc ! Toc ! Voilà les news...

Toc Toc ! Voilà les news

Insérez votre adresse électronique pour être tenu au courant des dernières nouvelles

Newsletter (inscription) tous services

Nous ne spammons pas !
Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

156 commentaires au sujet de “Mon fabuleux jardin en permaculture”

  1. Je suis très fière de pouvoir laisser le 1er commentaire à ce post! Les photos sont magnifiques! J’ai hâte de découvrir ce nouvel ouvrage. Merci Marie de nous faire partager tous tes talents:)

    Répondre
  2. Trop hâte de lire ce nouveau livre Marie. Je vous suis depuis peu mais j’ai déjà pas mal de vos ouvrages, que j’adore 😍 Merci pour toutes ces belles et bonnes choses que vous nous proposez. J’espère que ce nouveau « bébé » fera un tabac 😉

    Répondre
  3. Ravie de vous lire, ce livre sera un plaisir autant que par la beauté des mots et des photos.
    Merci pour tout ce que vous partager.
    Hâte d’avoir le livre.

    Répondre
  4. Une belle et bonne lecture en perspective ! Bravo pour ce nouveau projet et ce partage. Je viens de passer la journée en formation permaculture. C’est tellement passionnant et enrichissant. J’espère recevoir bientôt ton livre precommandé pour mon anniversaire🌱🌱🌱.
    Merci Marie 😘

    Répondre
  5. coucou marie,

    trop contente que tu es écrit un livre sur le jardin, potager, poules….Devine? Je l’ai déjà acheté et j’ai hâte de le recevoir et de le lire et admirer toutes tes belles photos sans parler de ce dessin à l’aquarelle de ton jardin.
    En plus tu as combiné jardinage avec des recettes de cuisine, donc double régal.
    Merci beaucoup
    passe une bonne semaine et repose toi surtout.
    bises

    Répondre
    • Si tu savais comme j’ai pensé tout spécialement à toi Cendrillon en l’écrivant ^^
      Et l’an dernier, quand je rédigeais mon bouquin, toi parallèlement tu me posais plein de questions sur mon jardin, et intérieurement je me disais « ah, Cendrillon, si seulement tu savais ce qui arrive bientôt… » 😉
      Bisous !

      Répondre
      • coucou Marie, mille merci pour ce fabuleux livre. J4apprends pleins d’astuce, et je note tous tes conseils que je vais tester. J’aimerai tellement un jour avoir un potager autant productif que le tien pour nourrir ma tribu.
        Je vais tester les deux façons cet été pour les cucurbitacées: planté en lasagne et sous paille. et pleins d’autres choses.

        petite question: ton engrais utilisé en cours de culture, que tu achètes sur comptoir des jardins, est ce celui en granule complet pour potager, fruitiers….? ou plutôt style sang séché, corne broyé ou autre?

        et tu as planté un kiwai, est ce celui autofertile ou un mâle et une femelle?

        merci encore.

        bisous

        Répondre
        • Pour l’engrais, ça dépend des fois, mais le complet est pas mal.
          Pour les kiwaïs, faut que je vérifie 😉
          Bisous !

          Répondre
  6. Comme je te le disais sur l’autre blog, magnifique et une belle promenade au fil des saisons. Un très beau livre et j’en ferai l’acquisition de 2. Un pour moi et un pour mes enfants qui vivent dans leur montagne. Merci Marie. Bises

    Répondre
  7. Félicitations Marie! et dire que tu as écrit ce livre sur fond de covid, de soucis de santé et que sais-je encore… je me réjouis déjà de l’ajouter à ma collection (bientôt toute une étagère ;o). Merci d’être cette personne admirable, inspirante, drôle, émouvante!

    Répondre
  8. Wouah ! Marie…. j’en rêvais et tu l’as fait…. vivement le 16.
    Félicitations à toi et ton bébé.
    Bises
    Marielle

    Répondre
  9. Félicitations Marie, sûrement un  « fabuleux » ouvrage, et toujours ces superbes photos qui nous font tant de bien à regarder, à imaginer se transposer chez nous , à rêver ….
    Je sens que je vais le commander en plusieurs exemplaires, pour l’offrir aussi.
    Et encore merci de nous partager tes connaissances, talents, et bonheurs.
    Bises et belle semaine 😘💕

    Répondre
  10. Merci pour ce partage généreux de tes savoirs faire jardiniers. J’ai hâte de recevoir mon livre et de m’y mettre. C’est tellement inspirant !

    Répondre
  11. Et un livre de plus pour compléter une collection qui commence à s’étoffer ! Plein de promesses, avec des photos superbes !
    Impatiente de me le procurer.
    Bravo et MERCI Marie

    Répondre
  12. Et hop, bientôt un nouveau livre! Merci Marie, pour cette nouvelle source d’inspiration. Hâte de commencer à te lire.

    Répondre
  13. Tu peux être tout à fait sûre que je vais acheter ce livre dès sa sortie…
    Tes photos sont toujours si belles aussi
    J’ai hâte !

    Répondre
  14. Fantastique! Bravo!
    Je vais de ce pas le précommander.
    Il réunit tout ce que j’aime! Avec votre touche de poésie.
    Il nous apportera sans aucun doute de la joie et de l’inspiration en cette période un peu morose.
    Une lectrice assidue de Suisse.

    Répondre
  15. Stupendissimo
    Heureuse de cette nouvelle car je découvre le travail et les recettes de Marie Chioca tout en débutant (dans la même région !) un potager de culture sous foin sans travail de la terre. Comme je débute j’ai autant peur de rater que d’envie de bien faire pour cuisiner mes propres récoltes…. bien que deux chats à la maison et les voisins chats me préoccupent pour l’entretien du potager. En attendant… j’ai testé cet aprem les beignets aux pommes !!! Quel sain délice ! Mais les beignets n ont pas gonflé… comment partager ma photo pour recevoir les conseils permettant d’améliorer ??? En attendant pour frire j’ai utilisé des huiles de coco, olives et tournesol désodorisé ! Une merveille à la maison… ça sent bon la noix de coco !!! Dans l’attente d’un conseil pour mieux gonfler les beignets et choisir les ustensiles de cuisine ? Merci Marie.

    Répondre
    • Pour les beignets je ne sais pas trop Emma, c’est bizarre, chez moi ils étaient énormes… Vous n’avez rien changé à la recette par hasard? Désolée, je ne vois pas 🙁
      Pour en revenir au jardin, vous me parlez de culture sous foin sans travail du sol… Je suis sûre que vous venez de lire « Le potager du paresseux » 😉 Si c’est le cas, je l’ai aussi et c’est un chouette bouquin !

      Répondre
  16. Je l’ai vu en précommande à la Fnac ! Bon… c’était mon anniversaire alors… je vais me le commander… parce que c’est toi et surtout parce que tu habites dans un endroit apparemment semblable au mien question montagnes et températures. Merci pour ton blog en tout cas!

    Répondre
  17. Super ! Depuis le temps que je surveille la sortie du livre ! J’ai déjà commencé à préparer mon potager et à rêver … mais comme il est grand, cette année je ferai aussi la méthode classique en parallèle en appliquant au mieux vos conseils … mais ma terre solognote, facile à travailler n’est pas bien riche … et bien différente de celle de Chambaran que je connais bien … étant originaire de Viriville près de Roybon.
    Merci pour les petits bonheurs simples et le dynamisme que vous partagez avec nous et qui font du bien et donnent le sourire

    Répondre
    • Je connais bien Viriville, j’aime beaucoup me balader en vélo dans ces coins là, l’été, surtout en fin de journée. J’habite de l’autre versant des Chambaran, mais tout le coin de Viriville, Thodure, Marnans, etc. est féérique en fin de journée, face au soleil couchant 🙂
      Merci pour votre gentil message en tout cas !
      Marie

      Répondre
  18. Coucou Marie
    Je te dis bravo pour tout ce que tu fais encore un beau livre que j’ai envie de dévorer je vais l’acheter et le lire comme tous les autres
    j’espère que le jardin te donne la pêche et que ta santé va mieux
    je t’embrasse très très fort
    Jacqueline

    Répondre
  19. Bonjour Marie,
    Voila c’ est commande depuis la Belgique.
    Mon premier de votre serie, sachant que j’ ai decouvert vos blogs que tres recemment grace a la video youtube sur les lasagnes.
    Bonne continuation a vous et bonne recuperation des suites du covid.

    Répondre
      • Pour info, ca y est : je l’ai bien recu!
        J’ai deja feuilleté la partie printemps et ca remet un peu en place quelques idées que j’avais que je vais changer.
        Mes 2 lasagnes attendent la premiere tonte du jardin de ce we pour pouvoir continuer l’alternance des couches.
        Dans l’entrefait, vu la météo belge de ces derniers jours, les cartons sont bien mouillés !
        Un ami jardinier a un contrat de tonte pour un très grand jardin près de chez moi et d’ici fin du mois il va faire la premiere tonte sans trop de graines de ce grand jardin.
        Je lui ai demandé de deposer les tontes chez moi. Ca finira les lasagnes, le paillages des buttes et « la plaine de jeu » pour les poules. 🙂
        Je ne mentionne pas ceci pour raconter ma vie mais pour ceux qui vivent en lotissement comme moi, vous verrez peut-etre des sociétés de jardinages qui passent chez des voisins pour entretenir leurs jardins et qui repartent avec une remorque de matières organiques direction la déchetterie C’est peut-etre l’occasion de les alpaguer pour recuperer ce précieux or vert. 🙂
        Just my 2 cents comme on dit.
        Amitiés,
        Michael

        Répondre
        • Quelle super idée, ce gentil « transfert » de tontes 😉
          Merci beaucoup Michael, je suis sûre que ça inspirera d’autres personnes !
          Amitiés aussi,
          Marie

          Répondre
        • merci je suis en lotissement et c’est une bonne idée. j’avais déjà demandé à un voisin de me filer sa tonte une fois, plutôt que la déposer en déchetterie.

          Répondre
  20. Bonjour Marie,
    le syndrome de l’imposteur fait les bons transmetteurs car douter c’est progresser..c’est aussi souvent une histoire de femmes et une histoire entre soi(comment se sentir légitime et s’assurer de « bien » faire en étant au four, au moulin, et les pieds dans le compost? :-)).Simplement vous partager que votre énergie et vos mots depuis plusieurs mois m’accompagnent, me soutienne et que notre vieille ferme investie depuis 3 ans prend corps peu à peu avec des rosiers anglais arrivés récemment et leurs népétas, des lasagnes à la pelle, du paillage, des poulettes de réforme requinquées et d’une rare générosité..merci et bravo à vous Marie.belle continuation et plein succès!

    Répondre
  21. Merci Marie pour ce livre que je vais dévoré.
    « La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur et nul n’a su le lui ravir. » George Sand
    Merci de nous faire partager ce bonheur.
    Veronique

    Répondre
  22. Merci Marie,
    Par ta faute je vais être obligée d’agrandir ma petite maison, plus de place dans la bibliothèque !
    Sans rancune, je suis trop contente de pouvoir enfin me procurer un livre qui allie, jardinage, cuisine et conseils d’une imposteur (trice).

    Répondre
    • ^^
      Vraiment na-vrée de squatter tes étagères avec mes livres 😉
      … Même si en vrai je suis ravie, désolée, hé hé 🙂
      Marie

      Répondre
  23. on a hâte (avec ma fille) de le recevoir.
    J’adore le sous titre « ..et art de vivre »
    parce que vitre en harmonie avec la nature, le jardin c’est tout un art, et un plaisir!

    Répondre
  24. Que du bonheur ce futur livre à dévorer… Merci Marie encore une fois de nous faire partager vos expériences mais, ….pensez aussi à vous et essayez de vous reposer un peu quand même 😉

    Répondre
    • Oui oui, pas de souci, je fais attention. Il m’aura fallu 40 ans pour comprendre que je n’étais pas fabriquée en béton antisismique ;), et je ne veux pas replonger !
      Merci en tout cas pour ce gentil message 🙂

      Répondre
  25. Aaaah !!!!! J’attendais ce livre avec tellement d’impatience !!
    Déjà commandé 😉
    Un immense merci pour ce travail de pionnier persévérant ! Mille fois bravo !

    Répondre
  26. J’attendais qu’il sorte pour me le procurer dans ma librairie préférée, un de plus dans ma bibliothèque. J’ai hâte de voir les photographies.

    Répondre